Ingénieur(e) agronome

Agriculture - Agroalimentaire
Niveau d'études nécessaire
bac+5
Salaire moyen
de 2.000 à 2.500 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Agroalimentaire, industrie alimentaire
Niveau d’études minimal Bac+5
Bac conseillé S, STI2D, STL, STAV
Alternance Oui
Sélectivité des études Forte
Alternance Oui
Insertion professionnelle Bonne
Salaire débutant De 2.000 à 2.500 €

Génétique, nutrition, alimentation humaine et animale, microbiologie ou encore virologie… Quelle que soit sa spécialité, l’ingénieur agronome poursuit un seul et même objectif : améliorer les techniques de productions pour développer une agriculture compétitive, durable et sûre. Médiateur entre la science et le monde agricole, il peut travailler, par exemple, à l’amélioration de la résistance d’une céréale ou à la création d’une nouvelle machine agricole.

Selon sa fonction, il travaille sur le terrain ou en laboratoire, auprès d’une chambre d’agriculture, à l’INRA (Institut national de la recherche agronomique), au CNRS (Centre national de la recherche scientifique), dans un laboratoire privé, ou chez un industriel de l’agroalimentaire.

Ses compétences

Chercher, analyser, communiquer, s’adapter, entreprendre, créer, innover.

Sa formation

Une école d’ingénieurs spécialisée (Agrocampus Ouest, AgroParisTechMontpellier SupAgro, AgroSup Dijon, INP-ENSAT, ENSAIA…) après 2 ans de classe prépa bio-véto, ou un bac+2/3 scientifique (DUT, BTS, L2, licence pro).

La spécialisation en agronomie se décide le plus souvent en troisième année de formation. Quasiment tous les établissements permettent aux étudiants de suivre leur cursus par apprentissage (AgroParisTech ou Agrocampus Ouest par exemple).

 

Autres témoignages