Conseiller(ère) agricole

Agriculture - Agroalimentaire
Niveau d'études nécessaire
bac+2
Salaire moyen
de 1.480 à 1.999 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Agroalimentaire, industrie alimentaire
Niveau d’études minimal Bac+2
Bac conseillé S, STI2D, STL, STAV
Alternance Oui
Sélectivité des études Moyenne à forte
Insertion professionnelle Difficile
Salaire débutant De 1.480 à 1.999 €

Sur la route, du matin au soir, le conseiller agricole se rend dans les exploitations à la rencontre des agriculteurs pour les aider à développer leur activité de façon intelligente.

Comment améliorer la qualité et la quantité des céréales cultivées ? Comment gagner en productivité ? Le conseiller base son travail sur des analyses précises de l’exploitation. Ces dernières lui permettent d’établir un projet de développement (coût estimé, objectifs, calendrier des opérations…).

Employés par une chambre d’agriculture, une coopérative ou un groupement d’exploitants, les conseillers agricoles sont spécialisés dans 3 grands domaines : agronomie-environnement, économie-gestion d’entreprise, développement territorial.

Dans tous les cas, il se doit d’être à la pointe de l’information agricole, tant technique que réglementaire.

Ses compétences

Sensibiliser, écouter, conseiller.

Sa formation

Un BTSA (brevet de technicien supérieur agricole) ou une licence pro (conseiller en entreprise agricole, conseil et développement agricole-gestion d'exploitation, par exemple) peuvent en théorie suffire, mais, dans les faits, les conseillers agricoles ont plutôt suivi un cursus d’ingénieur (agronome, agricole, techniques agricoles).

 

Autres témoignages