Vétérinaire

Agriculture - Agroalimentaire
Niveau d'études nécessaire
bac+7
Salaire moyen
plus de 2.500 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Agroalimentaire, industrie alimentaire
Niveau d’études minimal Bac+7
Bac conseillé S
Alternance Non
Sélectivité des études Forte
Insertion professionnelle Bonne
Salaire débutant Plus de 2.500 €

Qu’il soit des villes ou des champs, le vétérinaire s’occupe de la santé des animaux : soins, vaccins, opérations chirurgicales, prévention des maladies… Dans son cabinet, en ville, ses “patients” sont avant tout des chiens et des chats, mais aussi des rongeurs, des reptiles ou encore des oiseaux. À la campagne, il s’occupe aussi des animaux de la ferme (bovins, ovins, volailles…).

La majorité des quelque 16.800 vétérinaires de France exercent en cabinet.

Pour les aider dans leur tâche, un auxiliaire vétérinaire prend en charge toute la gestion administrative et commerciale du cabinet. Celui-ci peut également assister le vétérinaire lors des opérations.

À l’heure actuelle, de moins en moins de professionnels travaillent en milieu rural. Les nouveaux diplômés rejoignent l’industrie agroalimentaire, grande pourvoyeuse d’emplois. Autres secteurs d’exercice : l’industrie pharmaceutique, la direction des services vétérinaires et, pour quelques rares postes, les parcs zoologiques.

Notez que la profession se féminise ces dernières années.

Ses compétences

Observer, soigner, conseiller.

Sa formation

Les 4 écoles nationales vétérinaires de Maisons-Alfort, Lyon, Nantes et Toulouse, recrutent sur concours – très sélectif (554 places en 2016) – après une prépa BCPST essentiellement ou une deuxième année de licence sciences de la vie, et certains BTS (brevets de technicien supérieur), DUT (diplômes universitaire de technologie) ou BTSA (brevets de technicien supérieur agricole). Il existe une classe préparatoire au concours d’une durée de 1 an. Les études durent 5 ans.

 

Autres témoignages