Officier(ière) de l’armée

Défense, sécurité
Niveau d'études nécessaire
bac+2
Salaire moyen
1.689 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Défense, sécurité
Niveau d’études minimal Bac+2 (1)
Bac conseillé Toutes séries
Alternance Non
Sélectivité des études Forte
Insertion professionnelle Bonne
Salaire débutant 1.689 €  (2)

Sous cette appellation très générale, se cachent en réalité des centaines de métiers différents. Le grade d’officier est présent dans les trois armées : terre, Marine et air. Il a un rôle d’encadrement et de soutien des troupes. Mais il reste avant tout un militaire de terrain, expert dans sa spécialité. Il peut être pilote de chasse, chef de peloton amphibie, officier de tir, capitaine de vaisseau…

Ses responsabilités sont importantes. Sur le terrain, il commande, seul, son unité.

À côté de ces officiers de carrière, l’armée emploie aussi des OSC (officiers sous contrat), qui n’exercent pas un métier militaire à proprement parler. Diplômés de l’enseignement supérieur civil, les OSC s’engagent pour une durée variable selon leur corps d’appartenance et occupent diverses fonctions, à des postes d’encadrement ou de spécialistes (informatique, par exemple).

Ses compétences

Diriger, coordonner, combattre.

Sa formation

Les officiers sont recrutés sur concours. Leur formation dure plusieurs mois ou plusieurs années selon l’armée, le métier visé et le niveau de recrutement. Elle a lieu dans différentes écoles militaires : l’ESM (École spéciale militaire) de Saint-Cyr (56), l’École de l’air de Salon-de-Provence (13), l’École navale de Lanvéoc-Poulmic (29)…

(1) Hors période de formation.
(2) La solde brute indiquée ne tient pas compte des primes attribuées en fonction des spécialités, des contraintes de mobilité et de disponibilité, de la situation familiale…

 

Autres témoignages