Pompier(ière) professionnel(le)

Défense, sécurité
Niveau d'études nécessaire
DNB
Salaire moyen
de 1.480 à 1.999 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Défense, sécurité
Niveau d’études minimal DNB (1)
Bac conseillé Toutes séries
Alternance Non
Sélectivité des études Forte
Insertion professionnelle Bonne
Salaire débutant De 1.480 à 1.999 € (2)

Ils font rêver, voire fantasmer ! Les pompiers professionnels représentent un élément essentiel de la sécurité civile. À toute heure du jour et de la nuit, ces “soldats du feu” partent en mission pour éteindre un incendie ou pour aider une personne en difficulté.

Quand ils ne sont pas sur le terrain, les pompiers participent à la vie de la caserne : entretien des locaux, entraînement, cours.

Mais le métier a bien changé : les sorties sur un incendie sont de plus en plus rares et les missions consacrées aux services à la personne de plus en plus nombreuses.

Ses compétences

Porter secours, assister, soigner.

Sa formation

Le concours de pompier professionnel est organisé au niveau départemental par le SDIS (service départemental d’incendie et de secours). Les candidats doivent posséder le DNB (diplôme national du brevet) ou un CAP.

Une fois reçus au concours, ils sont inscrits sur une liste d’aptitude en vue d'une affectation. Le concours est valable 3 ans.

À Paris et à Marseille, les pompiers sont des militaires (armée de terre pour les premiers, Marine pour les seconds). Après un concours national (de brevet à bac+2), les recrues suivent une formation de 6 mois.

(1) Hors période de formation.
(2) Du sapeur 1re classe au sergent. La solde brute indiquée ne tient pas compte des primes attribuées en fonction des spécialités, des contraintes de mobilité et de disponibilité, de la situation familiale, de la prime de feu…

 

Autres témoignages