Régisseur(euse) général(e)

Audiovisuel, cinéma
Niveau d'études nécessaire
bac+2
Salaire moyen
plus de 2.500 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Audiovisuel, cinéma
Niveau d’études minimal Bac+2
Bac conseillé Général, STMG
Alternance Oui
Sélectivité des études Moyenne à forte
Insertion professionnelle Difficile
Salaire débutant Plus de 2.500 € (1)

Véritable nounou des équipes de production, il veille à l’organisation quotidienne du tournage : demande d’autorisation pour le transport des équipes ou le blocage des rues, réservation de l’hébergement et de la restauration, recrutement des figurants…

Même s’il prépare chaque tournage plusieurs semaines à l’avance, il doit toujours gérer une multitude de petits contretemps, qu’ils soient liés à la météo ou aux caprices des stars ! Sur un long-métrage, le régisseur général est assisté par un ou plusieurs régisseurs adjoints.

Ses compétences

Organiser, coordonner, administrer.

Sa formation

Le BTS métiers de l’audiovisuel, option gestion de production, constitue une bonne base mais il est préférable de la compléter par une licence pro gestion de la production audiovisuelle ou une formation à la Fémis (École nationale supérieure des métiers de l’image et du son).

Toutefois, il est parfois encore possible d’apprendre le métier sur le terrain, sans avoir suivi de formation spécifique, au poste d’assistant de régie.

(1) Salaire mensuel pour 5 semaines, calculé sur la base du minimum garanti de 1.378,52 € par semaine pour 39 heures (35 heures au salaire horaire de base plus 4 heures majorées de 25 %) dans le cinéma et de 977,46 € à la télévision.

 

Autres témoignages