Expert(e) d’assurances

Banque, assurance
Niveau d'études nécessaire
bac+2
Salaire moyen
variable
Sommaire du secteur

Description

Secteur Banque, assurance
Niveau d’études minimal Bac+2
Bac conseillé Toutes séries
Alternance Oui
Sélectivité des études Moyenne à forte
Insertion professionnelle Moyenne
Salaire débutant Variable

Lorsque le client d’une compagnie d’assurances est victime d’un sinistre, l’expert se rend sur place pour évaluer l’étendue des dégâts. Il observe les moindres détails, recherche les causes de l’accident et estime le montant des dommages. Pour cela, il doit posséder des connaissances techniques pointues.

Médecine, automobile, bâtiment, météorologie… l’expert est la plupart du temps spécialisé dans un domaine. À partir de ses observations faites sur le terrain et de ses connaissances juridiques, il rédige ensuite un rapport qui permettra à la société d’assurances de calculer le montant des indemnisations à verser à l’assuré.

Mais l’expert n’intervient pas seulement après le sinistre. Avant la signature d’un contrat, il peut effectuer des expertises pour estimer la valeur d’un bien à garantir, comme un bijou. L’expert peut travailler comme salarié d’une compagnie d’assurances, d’un cabinet d’expertise ou, le plus souvent, comme indépendant.

Ses compétences

Constater, étudier, estimer.

Sa formation

Les cursus diffèrent selon le domaine de compétences (médecin pour une expertise d’accident corporel, ingénieur pour les risques industriels, architecte pour un sinistre immobilier), mais mieux vaut compléter ces cursus par une formation juridique et technique sur l'assurance et ses produits.

Il existe des certifications, délivrées par divers organismes (CNPP, Certivéa, Compagnie des experts…).

(1) La plupart des experts étant indépendants, ils sont payés en honoraires, dont les montants varient en fonction de leur domaine de spécialité.

 

Autres témoignages