Maçon : le témoignage d’Olivier, apprenti

Bâtiment, travaux publics
Salaire moyen
Salaire débutant brut
Sommaire du secteur

Description

Niveau diplôme minimal Salaire débutant brut moyen
CAP/Bac pro 1 400 €

De bon matin, avec son patron, Olivier intervient chez des particuliers pour des travaux d’entretien. Ce jour-là, il doit réparer une cheminée qui s’est écroulée à cause du vent. "Pour intervenir sur la souche d’une cheminée, explique-t-il, on doit d’abord monter un échafaudage."

L’art du travail bien fait. "Une fois les gravats enlevés, on installe des boisseaux, puis on les scelle avec de la chaux et du ciment pour éviter les échappements de gaz. On pose ensuite du solin autour de la cheminée afin que l’eau ne s’infiltre pas, et enfin on enduit la cheminée pour lui donner une belle apparence. Je réalise aussi d’autres choses : ravaler des maisons, carreler des salles de bains… J’ai justement choisi l’artisanat pour cette diversité." Le plus pénible pour ce garçon de 19 ans ? Se débarrasser des gravats ! Salarié, Olivier fait des journées de travail normales, mais quand il sera à son compte, ce sera une autre histoire. Car une fois son BP en poche, le jeune homme compte bien reprendre l’affaire de son grand-père au Blanc-Mesnil… et faire décoller son salaire : "Je table sur au moins 2 100 €, parce qu’être à son compte, c’est beaucoup de soucis".

Ses compétences : Résistance physique, patience, dextérité… et toutes les qualités d’un jeune entrepreneur pour ceux qui veulent créer leur entreprise (comptabilité, relation clientèle).

Sa formation : CAP et BEP dans la maçonnerie, BP construction en maçonnerie et béton armé.

Autres témoignages