Hydrobiologiste

Biologie, chimie, pharmacie
Niveau d'études nécessaire
bac+5
Salaire moyen
de 1.480 à 1.999 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Biologie, chimie, pharmacie
Niveau d’études minimal Bac+5
Bac conseillé S, STL
Alternance Oui
Sélectivité des études Forte
Insertion professionnelle Difficile
Salaire débutant De 1.480 à 1.999 €

Les eaux de nos rivières contiennent parfois d’étranges substances… Lorsqu’une anomalie est constatée (couleur de l’eau suspecte, développement d’algues, mortalité soudaine des poissons…), l’hydrobiologiste se rend sur place pour prélever quelques litres d’eau.

Une fois rentré à son laboratoire, il étudie l’état biologique du liquide recueilli. Grâce à ses analyses méthodiques et rigoureuses, il découvre, à la manière d’un enquêteur, les causes du problème. Mais son travail ne s’arrête pas là.

Une fois les résultats définitifs obtenus, il préconise des solutions pour améliorer la qualité des eaux et favoriser le repeuplement des rivières. Il conseille son employeur, qui peut être une association ou un bureau d’études. Mais la plupart de ces spécialistes de l’eau travaillent pour le compte d’organismes de recherche ou d’établissements publics (comme les agences de l’eau).

Ses compétences

Prélever, analyser, conseiller.

Sa formation

Un diplôme d’ingénieur orienté vers la biologie est fortement conseillé, mais un master professionnel en biologie ou sciences de l’environnement peut aussi convenir.

À noter : les jeunes diplômés commencent souvent au poste de technicien.

 

Témoignages vidéo

Autres témoignages