Pharmacien(ne)

Biologie, chimie, pharmacie
Niveau d'études nécessaire
bac+6
Salaire moyen
plus de 2.500 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Biologie, chimie, pharmacie
Niveau d’études minimal Bac+6
Bac conseillé S
Alternance Non
Sélectivité des études Forte
Insertion professionnelle Moyenne
Salaire débutant Plus de 2.500 €

Plus des deux tiers des pharmaciens français travaillent dans une officine. L’autre tiers exerce dans l’industrie.

Le pharmacien d’officine n’est pas un simple commerçant. Souvent propriétaire de sa pharmacie, il est responsable de la santé de ses clients. La moindre erreur de sa part ou de l’un de ses employés peut le conduire devant les tribunaux. C'est pourquoi il vérifie avec minutie la compatibilité des médicaments prescrits et la conformité de la prescription avec le profil de son client (notamment son âge).

Ses conseils portent aussi sur le choix des shampoings, des crèmes hydratantes et de tous les autres articles de parapharmacie. Mais dans ce secteur, il doit faire face à la concurrence féroce des grandes surfaces.

Dans l’industrie, le pharmacien doit faire appel à des connaissances beaucoup plus techniques. Selon le poste occupé, c’est lui qui crée les nouveaux médicaments, qui perfectionne les produits existants ou définit les modes d’administration et les bons dosages.

Ses compétences

Vendre, gérer, concevoir.

Sa formation

Le premier cap à passer à l’université est la PACES (première année commune aux études de santé), et son concours très sélectif (3.095 places en 2016). Le choix entre recherche, officine et industrie se fait à la fin de la 4e année.

Le diplôme d’État de docteur en pharmacie s’obtient à l’issue de la 6e année et peut être complété par une spécialisation pour les étudiants réussissant le concours de l’internat (DES de biologie médicale, DES de pharmacie option pharmacie hospitalière et option pharmacie industrielle et biomédicale, DES d’innovation pharmaceutique et recherche).

Il est possible, dans 10 universités, d'intégrer la deuxième année de pharmacie sans passer par la PACES.

 

Autres témoignages