Attaché(e) de presse

Communication
Niveau d'études nécessaire
Bac + 5
Salaire moyen
De 2.000 à 2.500 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Communication
Niveau d’études minimal Bac+5
Bac conseillé ES, L, STMG
Alternance Oui
Sélectivité des études Forte
Insertion professionnelle Difficile
Salaire débutant De 2.000 à 2.500 €
Son objectif, c’est de convaincre ! L’attaché de presse (désormais appelé plus volontiers conseiller en relations presse) ne fait pas de la politique, non… Pourtant, il passe ses journées à défendre ses idées, ou à promouvoir et à vanter les mérites de l’entreprise pour laquelle il travaille.
 
Il peut aussi représenter un produit, une personnalité ou bien un événement (un festival de musique par exemple). Quel que soit son domaine professionnel, son but reste le même : que les journalistes s’intéressent à l’événement (ou au produit) et qu’ils en fassent l’écho dans leur média.

Pour cela, ce pro de la communication ne ménage pas ses efforts : il rédige des communiqués de presse, prépare des dossiers, organise des conférences et des voyages de presse. Bref, il soigne les journalistes aux petits oignons et veille à ce qu’ils ne ratent aucune information. Il doit être en mesure de répondre à toutes leurs demandes… les plus urgentes, comme les plus saugrenues !

Inutile donc de préciser que l’attaché de presse (métier ou la gente féminine occupe deux tiers des postes) connaît son sujet sur le bout des doigts…

Ses compétences : communiquer, promouvoir, convaincre.

Sa formation : master pro en communication des entreprises (CELSA – Paris-Sorbonne), école spécialisées (EFAP), école de commerce. Les diplômes à bac+2 permettent quant à eux d’accéder à des postes d’assistant (BTS communicationDUT information-communication).


Une pro raconte son métier : le portrait d’une attachée de presse en vidéo.

Autres témoignages