Journaliste d’entreprise

Communication
Niveau d'études nécessaire
bac+3
Salaire moyen
de 2.000 à 2.500 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Communication
Niveau d’études minimal Bac+3
Bac conseillé ES, L, STMG
Alternance Oui
Sélectivité des études Forte
Insertion professionnelle Difficile
Salaire débutant De 2.000 à 2.500 €

Il doit savoir jongler avec dextérité entre journalisme et communication. Le journaliste d’entreprise participe à l’élaboration des publications périodiques de l’entreprise (lettre d’information, journal interne, rapport d’activité) destinées aux salariés, aux clients, aux actionnaires…

Comme n’importe quel autre journaliste, il enquête, fait des interviews, des reportages, rédige des articles. Mais contrairement à ses collègues, il doit mettre en avant le discours officiel de l’entreprise. Ses interlocuteurs sont souvent choisis par la direction et ses articles sont lus et relus par de nombreux services avant d’être validés. Pour toutes ces raisons, il n’est pas reconnu comme journaliste par la Commission de la carte d’identité des journalistes professionnels.

La presse institutionnelle (journaux municipaux, de conseils régionaux…) constitue un autre débouché pour ces journalistes “communicants” : ils couvrent les événements ayant marqué le territoire… Plus qu’ailleurs, la diplomatie est de mise, car ils évoluent sur un terrain politique. Donc “miné” !

Ses compétences

Écrire, informer, communiquer.

Sa formation

Les profils les plus demandés sont les diplômés d’une école de communication ou de journalisme, ou les titulaires d’un master en sciences sociales ou communication des entreprises et des institutions.

 

Autres témoignages