Artiste plasticien(ne)

Création, métiers d'art
Niveau d'études nécessaire
avec ou sans bac
Salaire moyen
variable
Sommaire du secteur

Description

Secteur Création, métiers d’art
Niveau d’études minimal Sans diplôme
Bac conseillé STD2A
Alternance Oui
Sélectivité des études Faible à forte
Insertion professionnelle Difficile
Salaire débutant Variable

L’art peut prendre bien des formes. L’artiste plasticien, lui, base son travail sur des techniques et des matériaux variés, dits “plastiques”. Sculpture, peinture, gravure… si les supports changent, le but reste le même : créer, avec passion et faire connaître (et reconnaître) son art.

Mais il faut bien avouer que vivre de ses œuvres est une gageure : la notoriété ne vient pas en un claquement de doigts et le marché de l’art est soumis aux modes, aux tendances.

De plus, l’artiste ne peut plus se contenter de créer, seul, dans la pénombre de son atelier. Il doit être un véritable commerçant pour démarcher les galeries, communiquer… et exister !

Ses compétences

Imaginer, créer, concevoir.

Sa formation

Le talent ne s’apprend pas, mais le passage par une école peut être bénéfique pour acquérir certaines techniques et se créer un réseau de contacts.

Les Beaux-Arts de Paris acceptent sur dérogation quelques candidats de niveau bac, mais, en règle générale, le bac est le niveau minimal requis.

En matière d’écoles d'art le meilleur côtoie le pire, d’où la nécessité de bien se renseigner sur leur réputation auprès des professionnels.

 

Autres témoignages