Médiateur(trice) culturel(le)

Culture, patrimoine
Niveau d'études nécessaire
Bac+3
Salaire moyen
De 1.466 à 1.999 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Culture, patrimoine
Niveau d’études minimal Bac+3
Bac conseillé ES, L, STMG, STD2A
Alternance Oui
Sélectivité des études Moyenne à forte
Insertion professionnelle Difficile
Salaire débutant De 1.466 à 1.999 €
Derrière ce titre générique se cachent en réalité des dizaines de professions aux profils riches et variés : chargé de développement culturel, programmateur de spectacles, animateur culturel, attaché de presse, directeur de festival… Toutes ont cependant un objectif commun : assurer au plus grand nombre l’accès à la culture.

Cela passe par des activités d’administration, de gestion, de management ou encore de communication. Qu’il exerce dans une bibliothèque, un musée, une galerie d’art… le médiateur culturel travaille toujours en concertation avec une équipe et au contact du public. C'est aussi l'interlocuteur privilégié des artistes. 

Ses compétences : gérer, administrer, communiquer.

Sa formation : une licence pro conception et mise en œuvre de projets culturels (université du Maine, université Bordeaux-Montaigne) ou gestion de projets et de structures artistiques et culturels à Toulon, un master pro médiation culturelle et communication internationale à l'université de Nantes. Plusieurs écoles privées proposent aussi des cursus spécialisés : bachelor médiateur culturel (bac+3) ou mastère manager de projets culturels (bac+5) à l'EAC Lyon, chef de projets en événementiel culturel (bac+3) à l'ESUPCOM Lille…

Découvrez le témoignage d'Élisa Laget, médiatrice culturelle au musée de la BD à Angoulême.