Enseignant(e) à l’étranger

Enseignement
Niveau d'études nécessaire
bac+5
Salaire moyen
variable
Sommaire du secteur

Description

Secteur Enseignement
Niveau d’études minimal Bac+5
Bac conseillé Général
Alternance Oui
Sélectivité des études Forte
Insertion professionnelle Difficile
Salaire débutant Variable

De Shanghai à Vienne en passant par Dakar, des centaines d’établissements français recrutent des enseignants dans toutes les disciplines. À l’école, en collège ou en lycée, les attributions de ces “exilés” sont proches de celles de leurs collègues restés sur le sol français puisque, au final, ils préparent les élèves aux examens français (diplôme national du brevet et baccalauréat notamment).

Les postes sont attribués pour plusieurs années et le contrat est souvent renouvelable. Selon les cas la maîtrise de la langue du pays d’accueil est exigée ou fortement recommandée.

Quel que soit son statut (expatrié, résident…), l’enseignant à l’étranger ne peut être motivé par le seul goût des voyages ou par des revenus souvent plus attractifs qu’en France : il doit aussi faire preuve d’une grande curiosité pour les autres et pour leur culture.

Ses compétences

Former, transmettre, communiquer.

Sa formation

Les enseignants titulaires peuvent postuler après 3 ans d’exercice dans la fonction, auprès de l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger notamment.

Les non-titulaires sont recrutés localement sur candidature directement adressée aux établissements convoités. Les établissements privés emploient également des enseignants diplômés.

 

Autres témoignages