Acousticien(ne)

Environnement
Niveau d'études nécessaire
bac+3
Salaire moyen
de 2.000 à 2.500 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Environnement
Niveau d’études minimal Bac+3
Bac conseillé S, STI2D
Alternance Oui
Sélectivité des études Moyenne à forte
Insertion professionnelle Bonne
Salaire débutant De 2.000 à 2.500 €

C’est un expert du bruit, de la manière dont il se propage et des moyens de le contrer. Il commence par établir un diagnostic des pollutions sonores, puis propose des solutions acceptables pour y mettre un terme.

Différentes en fonction des contraintes écologiques et budgétaires, les réponses qu’il apporte doivent, en outre, tenir compte de la législation. Travaillant pour le public ou le privé, il est consulté dans le cadre de réalisations d’infrastructures bruyantes et dans le secteur des transports ou de l’isolation.

Ses compétences

Du fait des dispositions légales et des technologies, il sait trouver la solution la mieux adaptée à son client.

Sa formation

Le métier est accessible avec une licence pro électro-acoustique et acoustique environnementale à Poitiers, acoustique et vibrations au Mans, moteurs thermiques et vibrations acoustiques à Béthune, acoustique en environnement sonore à Montpellier, mesures et essais en acoustique et vibrations à Saint-Étienne… Il est cependant conseillé de poursuivre en master acoustique. Il est aussi possible de passer par une école d’ingénieurs (ENSIM, au Mans par exemple).

 

Témoignages vidéo

Autres témoignages