Conseiller(ère) en environnement

Environnement
Niveau d'études nécessaire
bac+5
Salaire moyen
de 1.480 à 1.999 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Environnement
Niveau d’études minimal Bac+5
Bac conseillé S, ES, STI2D
Alternance Oui
Sélectivité des études Forte
Insertion professionnelle Bonne
Salaire débutant De 1.480 à 1.999 €

Aussi appelé écoconseiller, il aide les entreprises et les collectivités locales à développer des projets respectueux de l’environnement. Par exemple, avant qu’une entreprise s’implante sur un nouveau site, il réalise un bilan complet des conséquences en matière de pollution, de déchets, de nuisances sonores… Puis, il émet des recommandations pour que le projet soit conforme à la réglementation environnementale et respecte le cadre de vie.

Il peut également, pour le compte d’une collectivité locale, mettre au point un programme de gestion des ordures ménagères ou de réduction des pollutions.

Certains conseillers en environnement sont consultants, indépendants ou salariés de cabinets spécialisés. D’autres sont directement employés par les collectivités locales ou les entreprises.

Quel que soit leur statut, les écoconseillers doivent savoir convaincre leurs interlocuteurs du bien-fondé de leurs recommandations. Ce qui n’est pas toujours aisé : la sauvegarde de l’environnement est encore vue par certains entrepreneurs comme un frein à leur activité industrielle.

Ses compétences

Informer, communiquer.

Sa formation

Une diplôme d’ingénieur, diplôme d’architecte, master professionnel ou master recherche.

À Strasbourg, l’Institut européen pour le conseil en environnement forme en 1 an des écoconseillers (recrutement à bac+4) et délivre, en partenariat avec l’INSA de Strasbourg, un Mastère Spécialisé écoconseiller (recrutement à bac+5 ou bac+4 avec 3 ans d'expérience professionnelle).

 

Témoignages vidéo

Autres témoignages