Secrétaire des affaires étrangères

Fonction publique
Niveau d'études nécessaire
bac+3
Salaire moyen
1.616 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Fonction publique
Niveau d’études minimal Bac+3 (1)
Bac conseillé Général
Alternance Non
Sélectivité des études Forte
Insertion professionnelle Difficile
Salaire débutant 1.616 €

Ce diplomate intervient à l’étranger, dans les ambassades ou les consulats français. Son job : faire remonter vers les autorités françaises des informations sur le pays où il réside. Grâce à lui, le gouvernement peut connaître précisément les situations politique, économique et culturelle d’un État.

Le secrétaire des affaires étrangères “enquête” donc auprès des acteurs locaux, de ses collègues diplomates et lit attentivement la presse du pays. Une fois les informations recueillies, il rédige des rapports qui serviront de base de travail à ses supérieurs.

Cette fonction très stratégique exige une grande curiosité pour les questions politiques et économiques.

Ses compétences

Observer, analyser, communiquer.

Sa formation

Le concours (catégorie A) est accessible avec une licence, mais les candidats possèdent pour la plupart un diplôme d’IEP (institut d’études politiques) et/ou ont suivi un cursus international.

Il existe deux concours de secrétaire aux affaires étrangères : le cadre d’Orient (pour les pays d’Europe orientale, d’Extrême-Orient et du Moyen-Orient), et le cadre général pour les autres pays. Le nombre de places proposées chaque année est très faible.

L’Institut diplomatique consulaire forme les lauréats du concours en 4 mois.

Il faut en général exercer trois années, au minimum, en France, avant de pouvoir prétendre à un poste à l’étranger.

(1) Hors période de formation.

 

Témoignages vidéo

Autres témoignages