Concierge

Hôtellerie, restauration
Niveau d'études nécessaire
bac
Salaire moyen
de 1.480 à 1.999 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Hôtellerie-restauration
Niveau d’études minimal Bac
Bac conseillé ES, STMG, bac techno STHR
Alternance Oui
Sélectivité des études Faible à moyenne
Insertion professionnelle Faible
Salaire débutant De 1.480 à 1.999 €

Seuls les hôtels haut de gamme recrutent ce professionnel qui est reconnaissable aux clés d’or brodées sur son veston. Installé à l’accueil ou dans le hall d’entrée de l’établissement, il répond aux demandes – parfois extravagantes – de la clientèle, à toute heure du jour ou de la nuit. Réserver des places de concert, conseiller un endroit où faire des achats, dénicher un coiffeur disponible sur-le-champ…

Son carnet d’adresses est une mine d’or ! Débrouillard, il maîtrise au moins deux langues étrangères et possède une bonne culture générale. Surtout, il sait faire preuve de tact et de discrétion en toutes circonstances.

Ses compétences

Accueillir, renseigner, conseiller.

Sa formation

Le bac technologique STHR (sciences et technologies de l’hôtellerie et de la restauration) peut faciliter un début de carrière, tout comme le BTS responsable de l’hébergement à référentiel européen ou le BTS tourisme.

En France, il existe deux écoles spécialisées qui préparent au métier : après un bac ou une expérience professionnelle, une formation de 1 an est dispensée à Paris par l’ICI (Institut de conciergerie international).

Le lycée d’Occitanie à Toulouse délivre, quant à lui, une formation professionnelle de concierge d’hôtel, reconnue par l’Union nationale des concierges d’hôtels “les Clefs d’or”, référence dans le métier.

(1) Auxquels peuvent s’ajouter les pourboires.

 

Autres témoignages