Gérant(e) de restauration collective

Hôtellerie, restauration
Niveau d'études nécessaire
Bac pro
Salaire moyen
De 1.466 à 1.999 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Hôtellerie-restauration
Niveau d’études minimal Bac pro
Bac conseillé bac pro, ES, STMG, hôtellerie
Alternance Oui
Sélectivité des études Faible à moyenne
Insertion professionnelle Moyenne
Salaire débutant De 1.466 à 1.999 €
Dans un restaurant d’entreprise, une cantine scolaire ou encore un hôpital, le gérant de restauration collective organise la vie des cuisines. Ici sont préparés chaque jour des centaines de repas.

Le gérant doit donc organiser avec rigueur les stocks et l’achat de denrées, tout en veillant au respect des règles d’hygiène, drastiques dans ce secteur.

Gestionnaire, mais aussi cuisinier, ce professionnel élabore lui-même les menus et supervise le travail du personnel (cuisiniers, agents de service). Une fois le service terminé, il met à jour sa comptabilité et effectue différentes tâches administratives.

Ses compétences : administrer, créer des menus, superviser.

Sa formation : les bac pro cuisine ou commercialisation et services en restauration permettent de travailler dans les petites structures, mais un BTS hôtellerie-restauration option art culinaire favorise une évolution plus rapide. À bac+3, licence pro management en restauration collective et commerciale au Mans ou à l'UPEM ; ou licence pro management des entreprises de l'hôtellerie et de la restauration à Évreux.

Autres témoignages