Collecteur(trice) de fonds (fundraiser)

Humanitaire
Niveau d'études nécessaire
bac+5
Salaire moyen
de 2.000 à 2.500 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Humanitaire
Niveau d’études minimal Bac+5
Bac conseillé ES, S, STMG
Alternance Oui
Sélectivité des études Forte
Insertion professionnelle Bonne
Salaire débutant De 2.000 à 2.500 €

Sans lui, les associations humanitaires ne pourraient agir. Le collecteur de fonds, ou “fundraiser”, est perpétuellement à la recherche d’argent. Son objectif : assurer le financement des missions sur le terrain.

Ce pro du marketing direct gère pour cela les fichiers des donateurs, lance des appels aux dons et sollicite des fonds publics (État) ou privés (entreprises). Il peut aussi organiser des mobilisations citoyennes. Il travaille directement au sein d’une ONG ou pour le compte d’une agence spécialisée.

Ses compétences

Convaincre, négocier, collecter.

Sa formation

Il est diplômé d’une école supérieure de commerce, d’un IEP ou d’un troisième cycle universitaire en contrôle de gestion, audit, finance. Ses points forts : le marketing et la maîtrise de l’anglais.

À noter : un certificat français du fundraising a été créé par l’Association française de fundraising, en partenariat avec l’ESSEC. La formation, de 12 journées échelonnées sur 5 mois, est dispensée dans le cadre de la formation continue.

 

Autres témoignages