Acheteur(euse) industriel(le)

Industrie
Niveau d'études nécessaire
bac+3
Salaire moyen
de 2.000 à 2.500 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Industrie
Niveau d’études minimal Bac+3
Bac conseillé ES, S, STI2D, STMG
Alternance Oui
Sélectivité des études Moyenne à forte
Insertion professionnelle Bonne
Salaire débutant De 2.000 à 2.500 €

Sa “tchatche” et son sens du commerce sont ses principales forces. L’acheteur a un rôle central dans la vie d’une entreprise industrielle – encore plus depuis la crise économique. C’est lui qui se procure les matériaux dont sa société a besoin pour fabriquer des produits.

Son but : obtenir le meilleur rapport qualité/prix pour baisser le plus possible les coûts de production tout en offrant aux clients des produits de qualité.

Dans ce “combat” commercial, la négociation est le point central du métier : il faut arriver à convaincre les fournisseurs, leur faire baisser les prix, faire marcher la concurrence. Pas simple ! D’autant que lorsque l’acheteur conclut un contrat, il engage financièrement son entreprise. Les sommes se comptent souvent en milliers d’euros.

Ses compétences

Sélectionner, négocier, acheter.

Sa formation

Le niveau d’études exigé grimpe au fil des années. Désormais, un bac+3 est le minimum requis (licence professionnelle acheteur industriel ou achats et logistique, par exemple). Mais les diplômés d’école de commerce ou d’ingénieurs, avec une spécialisation achats, sont particulièrement recherchés. On peut aussi accéder au métier avec un master pro (achats à l’université Toulouse 1 Capitole, management des achats à l’université Jean-Moulin de Lyon, management des achats et de la logistique industrielle à Mulhouse…).

 

Autres témoignages