Médecin de l’Éducation nationale

Médical
Niveau d'études nécessaire
bac+9
Salaire moyen
plus de 2.500 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Médical
Niveau d’études minimal Bac+9 (1)
Bac conseillé S
Alternance Non
Sélectivité des études Forte
Insertion professionnelle Difficile
Salaire débutant Plus de 2.500 €

Mesure de la taille et du poids, évaluation de la souplesse de la colonne vertébrale, tests d’acuité visuelle et sonore… Le MEN (médecin de l’Éducation nationale), auparavant appelé médecin scolaire, répète les mêmes gestes, les mêmes contrôles sur les élèves des écoles maternelles, primaires, des collèges et lycées.

Sa vigilance permet de repérer des déficiences, des troubles psychologiques, des comportements alimentaires dangereux, voire de dénoncer des cas de mauvais traitement. Il est aussi chargé de conseiller le chef d’établissement et de former l’équipe éducative, notamment sur les gestes de premiers soins d’urgence.

Ses compétences

Examiner, écouter, conseiller.

Sa formation

Après l’obtention d’un diplôme de médecine (générale, le plus souvent), il faut réussir le concours organisé par l’Éducation nationale et ensuite suivre une formation de 8 à 16 semaines (en fonction de l’expérience professionnelle préalable) à l’EHESP (École des hautes études en santé publique), à Rennes (35).

En 2016, 56 places étaient offertes au concours.

À noter : il est possible, dans 10 universités, d’intégrer la deuxième année de médecine sans passer par la PACES et son concours ultrasélectif.

(1) Hors période de formation professionnelle.

 

Autres témoignages