Acheteur(euse) habillement

Mode-textile
Niveau d'études nécessaire
de bac+3 à bac+5
Salaire moyen
de 2.000 à 2.500 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Mode, textile
Niveau d’études minimal Bac+3
Bac conseillé Général, STMG
Alternance Oui
Sélectivité des études Moyenne à forte
Insertion professionnelle Moyenne
Salaire débutant De 2.000 à 2.500 €

Chaque vêtement contient des composants – tissus, boutons, élastiques, etc. – que le fabricant achète à des fournisseurs. La tâche de l’acheteur est de trouver pour chacun le fournisseur idéal, c’est-à-dire celui qui est capable de fabriquer et de vendre le composant au meilleur rapport qualité/prix et avec la plus grande régularité.

Cela passe souvent par des mises en concurrence et d’âpres négociations.

Une fois le contrat signé, l’acheteur doit encore s’assurer que la prestation est à tout moment conforme à ce qui avait été prévu.

Ses compétences

Rigoureux et bon négociateur, il maîtrise au moins une langue étrangère. Les déplacements fréquents ne lui font pas peur.

Sa formation

Un BTS ou un DUT en commerce ou gestion, complété par une année de spécialisation en achats, ou bien une licence professionnelle (par exemple gestion et développement des produits de la mode à Aix-Marseille Université, gestion des achats et des approvisionnements à Lille, achats à Besançon et Angers). La tendance est cependant au recrutement de diplômés bac+5, issus d’un cursus spécialisé (par exemple acheteur France et international à l’EPVM Reims et l’IFA Metz), d’une école de commerce ou titulaires d’un master pro (par exemple achats à Toulouse, management des achats à Lyon).

 

Autres témoignages