Aide-soignant(e)

Paramédical
Niveau d'études nécessaire
Sans diplôme
Salaire moyen
De 1.466 à 1.999 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Paramédical
Niveau d’études minimal Sans le bac
Bac conseillé Bac pro, ST2S
Alternance Oui
Sélectivité des études Moyenne
Insertion professionnelle Bonne
Salaire débutant De 1.466 à 1.999 €
Pour rendre l’hospitalisation un peu moins pénible, les aides-soignants sont aux petits soins avec les patients. Sous l’autorité des infirmiers, ces professionnels du paramédical (des femmes, en grande majorité) s’occupent de l’hygiène et du confort des malades.

L’aide-soignant aide à la toilette, apporte les repas, surveille l’état physique et mental de la personne… Sa tâche est peu reconnue, pourtant, elle est essentielle. 

Ce professionnel du paramédical est le plus proche du patient, celui à qui l’on peut se confier. Pour certains patients, les personnes âgées en particulier, il constitue parfois le principal contact avec le monde extérieur, jouant le rôle de soutien psychologique.

Ses compétences : soigner, accompagner, rassurer.

Sa formation : le DEAS (diplôme d’État d’aide-soignant) se prépare en un an dans les IFAS (insituts de formation des aides-soignants), qui recrutent sur concours. Aucun diplôme n'est requis pour accéder à la formation. Toutefois, les titulaires d'un diplôme de niveau bac, d'un bac pro ASSP (accompagnement soins et services à la personne) ou services aux personnes et aux territoires et les étudiants ayant effectué une première année en IFSI (instituts de formation en soins infirmiers) sont dispensés de l'épreuve écrite.

Autres témoignages