Urbaniste

Sciences humaines et sociales
Niveau d'études nécessaire
bac+5
Salaire moyen
de 2.000 à 2.500 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Sciences humaines et sociales
Niveau d’études minimal Bac+5
Bac conseillé ES, S, STI2D 
Alternance Oui
Sélectivité des études Moyenne à forte
Insertion professionnelle Moyenne
Salaire débutant De 2.000 à 2.500 €

Qu’il participe à la réhabilitation d’un quartier d’habitation ou à la construction d’une zone industrielle, l’urbaniste est un acteur majeur de l’organisation et du développement des villes.

Avant d’imaginer les aménagements, il tient compte des contraintes économiques, sociales et politiques, et engage une vaste concertation avec les élus locaux, les représentants des associations et les habitants.

Au quotidien, il doit considérer les différentes échelles en anticipant, par exemple, les conséquences de la modification d’un petit quartier sur l’ensemble d’une agglomération. Pour cela, l’urbaniste prend en compte de nombreux paramètres (environnement, logements, déplacement…) et travaille en grande partie sur le terrain.

Ses compétences

Étudier, imaginer, proposer.

Sa formation

Il existe une vingtaine de masters professionnels en la matière. Certains, comme celui proposé par l’Institut de l’urbanisme de Grenoble, sont disponibles en alternance.

Des écoles d’architecture comme l’ENSAPVS à Paris ou l’ENSAG à Grenoble et d’ingénieurs proposent aussi une spécialisation en urbanisme. L’APERAU (Association pour la promotion de l’enseignement et de la recherche en aménagement et urbanisme) accrédite pour sa part un certain nombre de masters appréciés des professionnels.

 

Autres témoignages