Costumier(ière)

Spectacle - Métiers de la scène
Niveau d'études nécessaire
sans bac
Salaire moyen
à partir de 1.540 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Spectacle
Niveau d’études minimal DTMS
Bac conseillé STD2A 
Alternance Oui
Sélectivité des études Moyenne à forte
Insertion professionnelle Moyenne
Salaire débutant À partir de 1.540 €

Au cinéma comme au théâtre, les costumes doivent retranscrire une époque, une émotion, un style. Lorsque le metteur en scène ou le réalisateur crée le spectacle, il s’entretient avec le costumier, lui indique ses envies, ses idées. Le costumier imagine alors les modèles et les fait fabriquer.

Au-delà du style, il doit tenir compte des effets liés aux éclairages, ainsi que du confort des artistes sur la scène ou sur le plateau. Dans les petites productions, il n’est pas rare que le costumier fabrique lui-même chaque costume.

Ses compétences

Fabriquer, coudre, confectionner.

Sa formation

Le CAP métiers de la mode vêtement flou ne suffit plus. Il faut désormais poursuivre vers le DTMS (diplôme de technicien des métiers du spectacle) techniques de l’habillage, en 2 ans.

Autre possibilité, le DMA (diplôme des métiers d’art) costumier-réalisateur ou le BTS design de mode, textile et environnement, accessibles après un bac STD2A ou un bac général suivi d’une année de mise à niveau en arts appliqués.

Quelques écoles spécialisées proposent leur propre formation, comme l’ENSATT et l’école du TNS, à Strasbourg (67). L’école Duperré propose une licence pro conception costume de scène et d’écran.

 

Autres témoignages