Animateur(trice)

Tourisme
Niveau d'études nécessaire
aucun diplôme
Salaire moyen
de 1.480 à 1.999 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Tourisme
Niveau d’études minimal Sans diplôme
Bac conseillé Sans le bac
Alternance Non
Sélectivité des études Faible
Insertion professionnelle Moyenne
Salaire débutant (1) De 1.480 à 1.999 €

L’animateur doit savoir divertir et distraire les touristes venus chercher un peu d’animation durant leurs vacances. Sketches, chorégraphies, soirées costumées… il fournit sur scène et en coulisses un travail considérable. Au contact des clients, il doit être d’une bonne humeur et d’un dynamisme contagieux.

Si le Club Med est l’employeur d’animateurs le plus emblématique du marché (avec ses fameux GO, “gentils organisateurs”), la plupart des centres de vacances pour enfants et es parcs de loisirs recherchent des animateurs à l’année.

Ses compétences

Divertir, animer, distraire.

Sa formation

Aucune formation spécifique n’est requise, mais le BAFA (brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur) est apprécié, de même que le BPJEPS (brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport) pour les activités sportives et l'attestation de PSC1 (prévention et secours civiques de niveau 1).

Il existe également un titre professionnel d'animateur loisirs tourisme enregistré au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles), assuré en 1.127 heures à l'école Klaxon rouge de Loctudy (29).

La pratique du théâtre, d'un sport ou d’un instrument de musique est un atout.

(1) Nourri, logé, blanchi en plus de son salaire.

 

Témoignages vidéo

Autres témoignages