Conducteur(trice) de train

Transport-Logistique
Niveau d'études nécessaire
CAP, brevet
Salaire moyen
de 1.480 à 1.999 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Transport, logistique
Niveau d’études minimal CAP
Bac conseillé bac STI2D, bac pro ELEEC, MEI, MSMA ; bac S
Alternance Oui
Sélectivité des études Faible
Insertion professionnelle Moyenne
Salaire débutant De 1.480 à 1.999 €

Comme sur la route, le conducteur ferroviaire doit respecter bon nombre de limitations et de règles de conduite. Seul maître à bord, il gère également les ouvertures de portes et les informations aux voyageurs. Ce professionnel arrive généralement deux heures avant le départ. Il prend connaissance de sa mission et contrôle le bon fonctionnement des instruments de bord et des commandes.

Il débute en général sur des trains de banlieue ou de marchandises, puis intervient sur des lignes de moyenne importance, avant de pouvoir prendre, au bout d’une dizaine d’années, les commandes d’un TGV.

Il peut aussi exercer en tant que conducteur de manœuvres et de lignes locales. Il assure alors l’acheminement des trains vides.

Ses compétences

Conduire, contrôler, sécuriser.

Sa formation

Recrutés après un CAP, un bac pro ou techno dans les domaines électrique, électrotechnique, électronique, mécanique, ou un bac général, les conducteurs de train de la SNCF suivent une formation interne rémunérée allant de 4 à 5 mois pour le conducteur de manœuvres et de lignes locales, et de 9 à 11 mois pour le conducteur de lignes.

 

Autres témoignages