Palmarès 2016 des prépas MATHS SPé BCPST

Quels lycées offrent les meilleures chances d’entrer dans les plus grandes écoles scientifiques ? Réponse dans le palmarès 2016 de l'Etudiant des classes prépas BCPST (biologie, chimie, physique et sciences de la Terre).

Ce palmarès vous permet de comparer les taux de réussite des prépas BCPST à l’entrée des écoles les plus convoitées (nombre d’élèves intégrés/effectifs), sur 5 ans, en fonction de votre région mais aussi de l'école visée. Vous pouvez ensuite affiner cette première liste selon le statut des prépas, la présence ou non d'un internat et le fait qu'elles soient accessibles via la procédure APB (Admission postbac) ou pas.

Pour vous aider dans cette comparaison, l'Etudiant a constitué des "paniers" d'établissements en fonction de leur prestige et/ou de leur sélectivité. Choisissez, dans le menu déroulant, celui qui correspond le plus à votre ambition.

À savoir, les “petites promotions” de prépas n’ayant pas été classées cette année (lire notre méthodologie), vous trouverez leurs résultats dans l’onglet “Performances prépas BCPST de moins de 15 élèves”.

lire notre commentaire du palmares sous les tableaux.

Voir tous nos palmarès des prépas (commerciales, littéraires et scientifiques).

Dossier réalisé par Céline Authemayou, Cécile Peltier et Philippe Mandry. Tableaux : François Fromont et Cédric Zilbérac.

Écoles intégrées de 2013 à 2015 : 3 ENS (Cachan, Lyon, Ulm), 4 ENV (ENV Alfort, VetAgroSup Lyon, Oniris - Nantes Atlantique, ENV Toulouse), AgroParisTech, Agrocampus Ouest, Agrosup Dijon, Bordeaux Sciences Agro, Montpellier Sup Agro, ENGEES, ENSAIA, ENSAT, ENSG
en 2012 : 3 ENS (Cachan, Lyon, Ulm), 4 ENV (ENV Alfort, VetAgroSup Lyon, Oniris - Nantes Atlantique, ENV Toulouse), AgroParisTech, Agrocampus Ouest, Agrosup Dijon, Montpellier Sup Agro, ENGEES, ENSAIA, ENSAT, ENSG
En 2011 : ENS (Cachan, Lyon, Ulm), ENV (ENV Alfort, VetAgroSup Lyon, Oniris - Nantes Atlantique, ENV Toulouse), AgroParisTech, Agrocampus Ouest, Agrosup Dijon, Montpellier Sup Agro, ENSAIA, ENSAT
Etablissements
Rang 2015
2015
2014
2013
2012
2011
Moyenne sur 5 ans
Moyenne nationale * 48,9% 44,4% 43,8% 39,5% 36,8% 42,6%
Albert-Châtelet
Douai (59)
44 27,5%
(11/40)
15,2%
(7/46)
11,8%
(4/34)
10,0%
(4/40)
19,0%
(8/42)
16,8%
Angers-le-Fresne
Angers (49)
40 30,8%
(8/26)
33,3%
(8/24)
47,8%
(11/23)
10,3%
(3/29)
22,7%
(10/44)
27,4%
Assomption-Bellevue
La Mulatière (Lyon) (69)
39 31,1%
(14/45)
12,8%
(5/39)
9,4%
(3/32)
13,9%
(5/36)
16,7%
(6/36)
17,6%
Baimbridge
Pointe-à-Pitre (Les Abymes) (971)
53 4,5%
(1/22)
8,0%
(2/25)
0,0%
(0/20)
0,0%
(0/22)
0,0%
(0/25)
2,6%
Blaise-Pascal
Clermont-Ferrand (63)
19 51,5%
(17/33)
59,6%
(28/47)
38,6%
(17/44)
56,8%
(21/37)
55,6%
(25/45)
52,4%
Camille-Guérin
Poitiers (86)
43 27,8%
(20/72)
12,3%
(10/81)
21,2%
(18/85)
17,9%
(15/84)
14,1%
(11/78)
18,5%
Carnot
Dijon (21)
33 38,1%
(16/42)
56,1%
(23/41)
54,2%
(26/48)
28,6%
(12/42)
25,0%
(10/40)
40,8%
Champollion
Grenoble (38)
9 61,5%
(48/78)
66,7%
(50/75)
39,3%
(33/84)
44,6%
(37/83)
44,2%
(38/86)
50,7%
Chaptal
Paris (75)
26 48,7%
(37/76)
27,6%
(21/76)
27,1%
(26/96)
25,6%
(23/90)
32,1%
(27/84)
31,8%
Chateaubriand
Rennes (35)
11 60,5%
(69/114)
60,0%
(81/135)
46,4%
(70/151)
41,8%
(56/134)
34,8%
(46/132)
48,3%
Claude-Fauriel
Saint-Etienne (42)
36 32,6%
(14/43)
27,5%
(11/40)
30,8%
(12/39)
30,8%
(12/39)
13,2%
(5/38)
27,1%
Clemenceau
Nantes (44)
8 65,3%
(62/95)
67,1%
(57/85)
72,3%
(60/83)
51,9%
(42/81)
45,5%
(40/88)
60,4%
Clemenceau
Reims (51)
19 51,5%
(17/33)
34,0%
(16/47)
21,4%
(9/42)
27,1%
(13/48)
23,1%
(9/39)
30,6%
Corneille
Rouen (76)
15 55,6%
(25/45)
53,7%
(22/41)
50,0%
(22/44)
47,8%
(22/46)
51,0%
(26/51)
51,5%
Descartes
Tours (37)
27 47,9%
(23/48)
26,1%
(12/46)
66,7%
(32/48)
35,6%
(16/45)
35,4%
(17/48)
42,6%
Emmanuel-d'Alzon
Nîmes (30)
34 36,8%
(14/38)
41,0%
(16/39)
31,6%
(12/38)
35,3%
(12/34)
18,4%
(7/38)
32,6%
Enfants nantais
Nantes (44)
49 21,4%
(6/28)
20,7%
(6/29)
14,3%
(5/35)
7,3%
(3/41)
2,9%
(1/35)
12,5%
Faidherbe
Lille (59)
29 44,3%
(35/79)
46,8%
(44/94)
39,4%
(37/94)
33,3%
(29/87)
38,5%
(30/78)
40,5%
Fénelon
Paris (75)
14 57,1%
(20/35)
59,6%
(28/47)
40,0%
(16/40)
55,3%
(21/38)
45,5%
(20/44)
51,5%
François-Ier
Fontainebleau (77)
23 50,0%
(18/36)
40,9%
(18/44)
39,0%
(16/41)
25,6%
(11/43)
37,2%
(16/43)
38,2%
Georges-de-La-Tour
Metz (57)
48 23,1%
(9/39)
19,0%
(8/42)
17,5%
(7/40)
15,2%
(5/33)
7,9%
(3/38)
16,7%
Henri-IV
Paris (75)
5 69,2%
(27/39)
87,5%
(35/40)
90,7%
(39/43)
66,0%
(31/47)
64,1%
(25/39)
75,5%
Henri-Poincaré
Nancy (54)
22 50,6%
(39/77)
41,2%
(35/85)
28,6%
(26/91)
38,0%
(27/71)
29,9%
(23/77)
37,4%
Hoche
Versailles (78)
4 70,3%
(64/91)
55,4%
(51/92)
59,6%
(53/89)
64,9%
(61/94)
53,2%
(50/94)
60,7%
Jacques Prévert
Boulogne-Billancourt (92)
21 51,4%
(19/37)
17,1%
(6/35)
41,2%
(14/34)
19,6%
(9/46)
21,4%
(9/42)
29,4%
Janson-de-Sailly
Paris (75)
6 66,7%
(52/78)
59,3%
(51/86)
76,4%
(68/89)
59,6%
(53/89)
61,4%
(54/88)
64,7%
Jean-Baptiste-Say
Paris (75)
30 39,1%
(9/23)
50,0%
(16/32)
46,2%
(18/39)
33,3%
(16/48)
20,9%
(9/43)
36,8%
Jean-Rostand
Strasbourg (67)
18 51,6%
(16/31)
68,9%
(31/45)
50,0%
(21/42)
38,1%
(16/42)
45,5%
(15/33)
51,3%
Joffre
Montpellier (34)
6 66,7%
(22/33)
73,0%
(27/37)
59,3%
(16/27)
45,2%
(14/31)
29,7%
(11/37)
54,5%
La Martinière-Monplaisir
Lyon (69)
42 28,6%
(10/35)
36,4%
(16/44)
34,0%
(16/47)
26,5%
(9/34)
39,0%
(16/41)
33,3%
Lakanal
Sceaux (92)
28 47,8%
(44/92)
33,7%
(31/92)
39,4%
(37/94)
38,2%
(34/89)
39,8%
(33/83)
39,8%
Le Chesnoy-les-Barres
Montargis (45)
51 12,0%
(3/25)
21,4%
(6/28)
30,4%
(7/23)
24,0%
(6/25)
0,0%
(0/24)
17,6%
Le Parc
Lyon (69)
2 79,3%
(88/111)
68,1%
(96/141)
56,2%
(77/137)
64,3%
(90/140)
58,6%
(75/128)
64,8%
Léonard-Limosin
Limoges (87)
50 16,7%
(5/30)
0,0%
(0/29)
- - - 8,5%
Louis-Barthou
Pau (64)
47 23,8%
(10/42)
11,4%
(5/44)
28,6%
(12/42)
19,6%
(9/46)
17,6%
(6/34)
20,2%
Louis-Thuillier
Amiens (80)
31 38,8%
(31/80)
23,1%
(21/91)
33,7%
(28/83)
28,6%
(22/77)
13,9%
(10/72)
27,8%
Malherbe
Caen (14)
25 48,8%
(40/82)
34,8%
(31/89)
33,3%
(26/78)
32,9%
(23/70)
27,5%
(22/80)
35,6%
Marcelin-Berthelot
Saint-Maur-des-Fossés (94)
15 55,6%
(60/108)
37,5%
(48/128)
41,8%
(51/122)
38,8%
(45/116)
38,5%
(42/109)
42,2%
Masséna
Nice (06)
13 58,8%
(20/34)
27,7%
(13/47)
43,9%
(18/41)
34,9%
(15/43)
23,8%
(10/42)
36,7%
Montaigne
Bordeaux (33)
32 38,5%
(30/78)
36,4%
(32/88)
32,6%
(31/95)
38,4%
(28/73)
26,8%
(22/82)
34,4%
Ozenne
Toulouse (31)
24 48,9%
(22/45)
46,5%
(20/43)
22,2%
(10/45)
36,8%
(14/38)
47,4%
(18/38)
40,2%
Pasteur
Lempdes (63)
10 61,3%
(19/31)
44,1%
(15/34)
41,9%
(13/31)
41,4%
(12/29)
25,9%
(7/27)
43,4%
Pierre-de-Fermat
Toulouse (31)
11 60,5%
(49/81)
70,2%
(59/84)
71,7%
(66/92)
60,2%
(56/93)
51,7%
(45/87)
62,9%
Pierre-Gilles-de-Gennes (ex-ENCPB)
Paris (75)
38 31,6%
(12/38)
6,9%
(2/29)
31,7%
(13/41)
24,4%
(10/41)
22,0%
(9/41)
24,2%
Pothier
Orléans (45)
45 26,3%
(10/38)
41,5%
(17/41)
35,4%
(17/48)
28,3%
(13/46)
31,1%
(14/45)
32,6%
Robespierre
Arras (62)
52 7,1%
(2/28)
19,2%
(5/26)
30,6%
(11/36)
8,8%
(3/34)
10,8%
(4/37)
15,5%
Roland-Garros
Le Tampon (974)
35 34,9%
(15/43)
37,9%
(11/29)
27,6%
(8/29)
28,6%
(10/35)
24,3%
(9/37)
30,6%
Saint-Louis
Paris (75)
3 78,6%
(99/126)
78,3%
(101/129)
79,4%
(108/136)
80,2%
(101/126)
79,4%
(108/136)
79,2%
Sainte-Geneviève
Versailles (78)
1 92,1%
(35/38)
100,0%
(43/43)
95,2%
(40/42)
95,3%
(41/43)
95,5%
(42/44)
95,7%
Schweitzer
Le Raincy (93)
46 26,1%
(6/23)
13,3%
(4/30)
14,7%
(5/34)
11,5%
(3/26)
15,4%
(4/26)
15,8%
Thiers
Marseille (13)
37 32,0%
(32/100)
43,9%
(54/123)
37,4%
(52/139)
32,5%
(40/123)
39,5%
(47/119)
37,3%
Toulouse-Auzeville
Castanet-Tolosan (31)
15 55,6%
(20/36)
38,9%
(14/36)
64,7%
(22/34)
62,1%
(18/29)
24,3%
(9/37)
48,3%
Victor-Hugo
Besançon (25)
40 30,8%
(12/39)
36,4%
(16/44)
39,0%
(16/41)
34,1%
(15/44)
18,2%
(8/44)
31,6%

Quels enseignements du palmarès 2016 ?

Depuis 5 ans, Sainte-Geneviève (Versailles) occupe la première place de notre classement BCPST. La prépa francilienne a envoyé 9 étudiants sur 10 à AgroParisTech ou aux ENS de Cachan, Lyon et Ulm. Des évolutions sont à noter dans la tête du tableau, avec Le Parc (Lyon) qui prend place sur le podium. L’établissement permet à ses élèves de rejoindre de façon homogène la quasi-totalité des écoles de notre panel. Avec une forte appétence pour les écoles vétérinaires, notamment celle de Lyon, prisme régional oblige. Au rang des progressions, à noter la quatrième place de Hoche (Versailles) et la sixième de Janson-de-Sailly (Paris). Pour la première année, la filière horticulture et paysage d’AgroCampus Ouest a été intégrée à notre liste d’écoles cibles. Le cursus concerne peu d’élèves (21 recrutés sur l’ensemble des prépas que nous classons), mais elle permet à quelques écoles d’accroître leur nombre d’intégrés, à l’image du lycée Pasteur, à Lempdes (63).

Remarque : le lycée Geoffroy-Saint-Hilaire (Paris) ne désire pas paraître dans notre palmarès.




Les établissements à la une

OK

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt. Gérer les cookies sur ce site