1. Santé visuelle

Santé visuelle

Le Sauveur de la vue de l’humanité

Envoyer cet article à un ami

Activité : opticien-optométriste
Son objet fétiche : le verre optique
Ses caractéristiques : sens de l’humain (et de l’alien) / rigueur scientifique / à l’écoute du client / paramédical addict
Mutations génétiques possibles : adaptateur en lentilles de contact, spécialiste en basse vision

Sa révélation

Elle s’est faite en pleine Journée Mondiale de la Vue. Accompagné d’un enseignant, le jeune Sauveur réalisait des dépistages visuels gratuits auprès du grand public, dans le cadre de son BTS opticien-lunetier en alternance à l’Institut Supérieur d’Optique. Après 12 dépistages qui furent autant de rencontres, autant d’aides et de reconnaissance, le Sauveur prit sa décision : son esprit cartésien serait désormais mis au service de l’Autre.

Sa transformation

Bien noté par son captain d’apprentissage et passionné d’analyse de la vision, le Sauveur intégra la licence professionnelle d’optique à l’ISO en partenariat avec l’université Paris-Sud. Ce cursus de niveau bac +3 est spécialisé en optométrie (mesure de la puissance du défaut de l'œil), contactologie (adaptation de lentilles de contact) et basse vision. Il apprit à rassurer les personnes qu’il diagnostiquait, à leur traduire le jargon des superhéros. Sa puissance de raisonnement fut boostée par les 500 heures de cours ainsi que par l’alternance école-entreprise. Il renforça ses dons en les mettant à l’épreuve : un stage à l’étranger l’immergea totalement dans une nouvelle culture qui développa son employabilité, ses capacités d’adaptation et sa maîtrise des langues.

Peu à peu, l’apprenti Sauveur fit ses armes et se confectionna une tenue. Après trois ans d’alternance, sa connaissance de l’entreprise et son réseau l’avaient conforté dans son envie immédiate de se lancer, de rester dans l’action. De réaliser enfin ses premières missions en solo. Major de sa promotion sans avoir eu recours à son don de persuasion, il partit faire ses premiers diagnostics en cabinet d’ophtalmologie en tant qu’opticien-optométriste, révélant enfin son talent au monde.

Épilogue

Depuis sa titularisation dans la Team, le Sauveur a diagnostiqué et aidé 253 personnes. Il accueille les patients du médecin ophtalmologiste pour les informer, les rassurer, faire les premiers examens et préparer le dossier. Son don est d’abord un don pour les autres.