1. Une préparation au concours d’éducateur de la PJJ
Publi-info

Une préparation au concours d’éducateur de la PJJ

Envoyer cet article à un ami

L'École nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ) du ministère de la justice recrute 35 élèves pour sa classe préparatoire intégrée au concours d'éducateur de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ). Ce dispositif vise à favoriser l'accès de candidats dont la situation personnelle, sociale ou géographique rend difficile la préparation à ce concours.

 

Ministere-justice_logo

La classe préparatoire intégrée (CPI) au concours d’éducateur de la PJJ

Soucieux d’assurer l’égalité des chances à l'entrée aux concours de ses différentes formations, le ministère de la Justice a créé en 2007 les classes préparatoires intégrées dans ses quatre écoles. Depuis la rentrée 2008, l’ENPJJ accueille à Roubaix les élèves sélectionnés.

Ils participent à la vie scolaire et culturelle de l’ENPJJ au même titre que les éducateurs et directeurs stagiaires. Ils bénéficient d’une formation, d’une restauration et d’un hébergement pris en charge par l’ENPJJ. Pour tous, l’objectif est d’accompagner un jour des jeunes sous protection judiciaire. Lorsqu’un mineur commet un acte de délinquance, et sur décision d’un magistrat, les éducateurs de la PJJ s’engagent dans sa prise en charge. Sur le terrain, ils mettent en œuvre les mesures éducatives dans le milieu de vie habituel des jeunes, dans les lieux de placement de la PJJ (établissement de placement éducatif, centre éducatif renforcé ou centre éducatif fermé) ou en détention.

Rejoindre la classe préparatoire intégrée

Le recrutement des élèves se déroule en deux temps :

1) Examen du dossier de candidature. Les personnes ciblées sont les étudiants et les demandeurs d'emploi remplissant les conditions :

  • de nationalité française ou être ressortissant des autres États de l’Union européenne ainsi que des États parties à l’accord sur l’Espace économique européen,
  • titulaire ou en cours d'étude pour l'obtention d'un diplôme ou titre homologué niveau III (BAC+2), ou européen assimilé ou d'une reconnaissance de l'expérience professionnelle (REP), ou être parent de 3 enfants,
  • jouissant de leurs droits civiques et sans mention sur le bulletin n°2 de leur casier judiciaire incompatible avec l'exercice des fonctions éducatives,
  • dont le plafond de ressources de l'année 2016 ne dépasse pas 33100 euros.

2) Pour les dossiers retenus, un entretien permettant de mesurer la motivation et l'intérêt du candidat pour entrer dans la fonction publique d’État et notamment pour exercer le métier d'éducateur PJJ ainsi que sa capacité à s'intégrer dans une préparation de 20 semaines dont une partie à l'ENPJJ.

Les candidats ont jusqu'au 9 mai 2017 pour s'inscrire.

Les 35 élèves retenus feront leur rentrée le 4 septembre 2017. La présence dans la classe préparatoire intégrée à l’ENPJJ s’achèvera le 15 décembre 2017 et sera suivie d’un mois de formation et d’accompagnement à distance. Les élèves pourront ainsi préparer le concours de mars 2018. 48 % de la promotion 2015 de la CPI a réussi le concours d’entrée.

Retrouvez le dossier d’inscription, les témoignages d’élèves, les résultats des concours ICI.

Sur www.enpjj.justice.fr : retrouvez le site de l’Ecole nationale de protection judiciaire de la jeunesse, ses formations, la scolarité, la vie culturelle de l’Ecole, la documentation.

La direction de la protection judiciaire de la jeunesse (DPJJ) du ministère de la Justice prend
en charge et encadre les mineurs qui font l’objet d’une décision de justice pour leur permettre
de trouver leur place dans la société.

Advertisement