Parcoursup - Réforme d’APB

Parcoursup remplacera APB (Admission-postbac) à partir de janvier 2018 pour les inscriptions dans le supérieur.
Parcoursup : ce qu’on attend de vous pour entrer en PACES Outre les connaissances scientifiques, les lycéens qui veulent entrer en PACES devront montrer leurs compétences en communication et en méthodologie. // © Burger / Phanie
Outre les connaissances scientifiques, les lycéens qui veulent entrer en PACES devront montrer leurs compétences en communication et en méthodologie. // © Burger / Phanie
Boîte à outils

Parcoursup : ce qu’on attend de vous pour entrer en PACES

À compter du 22 janvier 2018, vous pourrez postuler en licence via Parcoursup, la plate-forme qui remplace APB. Pour chaque filière, des “attendus” seront listés, avec quelques variantes possibles d’une université à l’autre. En cas de capacité d’accueil limitée, seront prioritaires les candidatures qui répondent à ces exigences. Voici le profil pour réussir en PACES.

Pour quelles études êtes-vous fait(e) ?

Tous les articles Auvergne-Rhône-Alpes

Parcoursup : ce qu’on attend de vous pour entrer en PACES Outre les connaissances scientifiques, les lycéens qui veulent entrer en PACES devront montrer leurs compétences en communication et en méthodologie. // © Burger / Phanie
Outre les connaissances scientifiques, les lycéens qui veulent entrer en PACES devront montrer leurs compétences en communication et en méthodologie. // © Burger / Phanie
Boîte à outils

Parcoursup : ce qu’on attend de vous pour entrer en PACES

À compter du 22 janvier 2018, vous pourrez postuler en licence via Parcoursup, la plate-forme qui remplace APB. Pour chaque filière, des “attendus” seront listés, avec quelques variantes possibles d’une université à l’autre. En cas de capacité d’accueil limitée, seront prioritaires les candidatures qui répondent à ces exigences. Voici le profil pour réussir en PACES.

Parcoursup : ce qu'on attend de vous pour entrer en droit Maîtriser la langue française et s'intéresser aux questions historiques, sociétales et politiques font partie des attendus pour entrer en licence de droit. // © plainpicture/Hero Images
Maîtriser la langue française et s'intéresser aux questions historiques, sociétales et politiques font partie des attendus pour entrer en licence de droit. // © plainpicture/Hero Images
Boîte à outils

Parcoursup : ce qu'on attend de vous pour entrer en droit

À compter du 22 janvier 2018, vous pourrez postuler en licence via Parcoursup, la plate-forme qui remplace APB. Pour chaque filière, des “attendus” seront listés, avec quelques variantes possibles d’une université à l’autre. En cas de capacité d’accueil limitée, seront prioritaires les candidatures qui répondent à ces exigences. Voici le profil pour réussir en licence de droit.

Parcoursup : ce qu'on attend de vous pour entrer en psycho Maths, langues, français... il faut être polyvalent pour suivre en psychologie. // © plainpicture/Till Melchior
Maths, langues, français... il faut être polyvalent pour suivre en psychologie. // © plainpicture/Till Melchior
Boîte à outils

Parcoursup : ce qu'on attend de vous pour entrer en psycho

À compter du 22 janvier 2018, vous pourrez postuler en licence via Parcoursup, la plate-forme qui remplace APB. Pour chaque filière, des “attendus” seront listés, avec quelques variantes possibles d’une université à l’autre. En cas de capacité d’accueil limitée, seront prioritaires les candidatures qui répondent à ces exigences. Voici le profil pour réussir en licence de psychologie.

Parcoursup remplace APB pour les vœux d'orientation postbac La nouvelle plate-forme d'orientation postbac ouvrira le 15 janvier 2018. // © plainpicture-Kniel Synnatzschke
La nouvelle plate-forme d'orientation postbac ouvrira le 15 janvier 2018. // © plainpicture-Kniel Synnatzschke
En bref

Parcoursup remplace APB pour les vœux d'orientation postbac

Le nouveau nom du portail national où vous ferez vos vœux d'orientation postbac a été annoncé mardi 21 novembre 2017 par la ministre Frédérique Vidal. Parcoursup a eu la préférence des internautes lors de la consultation en ligne, devant les quatre autres propositions en lice.

Parcours étudiant : le nouveau nom d’APB ? À vous de choisir le nouveau nom d'APB. // © plainpicture-Cultura-Bruno Gori
À vous de choisir le nouveau nom d'APB. // © plainpicture-Cultura-Bruno Gori
Décryptage

Parcours étudiant : le nouveau nom d’APB ?

Cinq propositions. C'est ce qu'a fait le gouvernement pour définir un nouveau nom à la plate-forme APB. "Parcours étudiant" pourrait bien désigner la procédure qui remplacera Admission-postbac dès janvier 2018. Le temps du Salon de l'éducation, du 17 au 19 novembre 2017, un vote en ligne aura lieu.

Parcoursup, Réussir Sup, Mes études post-bac… votez pour le nouveau nom d’APB Vous avez trois jours pour voter en ligne pour choisir le futur nom d'Admission-postbac. // © plainpicture/Blend Images/Jose Luis Pelaez Inc
Vous avez trois jours pour voter en ligne pour choisir le futur nom d'Admission-postbac. // © plainpicture/Blend Images/Jose Luis Pelaez Inc
En bref

Parcoursup, Réussir Sup, Mes études post-bac… votez pour le nouveau nom d’APB

Si vous voulez rebaptiser APB, ne ratez pas le coche : le ministère profite du Salon de l'éducation, qui se tient du 17 au 19 novembre 2017, à Paris, pour lancer une consultation en ligne. Voici les cinq noms à départager. À vos votes !

Devenir étudiant : le nouveau nom d’APB ? Vous avez trois jours pour voter pour le nouveau nom d'APB. // © Plainpicture-Cultura-Phil Boorman
Vous avez trois jours pour voter pour le nouveau nom d'APB. // © Plainpicture-Cultura-Phil Boorman
Décryptage

Devenir étudiant : le nouveau nom d’APB ?

"Devenir étudiant" pourrait bien être le nouvel intitulé de la procédure d’affectation dans le supérieur qui remplacera l’historique Admission-postbac dès janvier 2018. Du moins s’il remporte les suffrages lors de la consultation en ligne lancée par le gouvernement du 17 au 19 novembre 2017. Explications.

Mes études post-bac : le nouveau nom d’APB ? "Mes études post-bac" sera-t-il le nouveau nom d'APB ? // © plainpicture-Kniel Synnatzschke
"Mes études post-bac" sera-t-il le nouveau nom d'APB ? // © plainpicture-Kniel Synnatzschke
Décryptage

Mes études post-bac : le nouveau nom d’APB ?

"Mes études post-bac" : une des cinq propositions faites par le gouvernement pour désigner la procédure qui remplacera Admission-postbac dès janvier 2018. Un vote en ligne, le temps du Salon de l'éducation, du 17 au 19 novembre 2017 permettra de choisir le nouveau nom.

Parcoursup : le calendrier 2017-2018 en un clin d’œil Calendrier orientation postbac 2017-2018 : ce que vous aurez à faire dans l'année... // © plainpicture/Lisa Krechting
Calendrier orientation postbac 2017-2018 : ce que vous aurez à faire dans l'année... // © plainpicture/Lisa Krechting
Boîte à outils

Parcoursup : le calendrier 2017-2018 en un clin d’œil

INFOGRAPHIE. Élèves de terminale, vous allez tester la nouvelle version de l'orientation postbac. Parcoursup, la plate-forme qui remplacera APB, ouvrira le 15 janvier 2018. Information, inscriptions, vœux... voici le calendrier des étapes qui vous attendent.

Sécurité sociale étudiante : ce que la réforme change pour vous À partir de la rentrée 2018, les nouveaux étudiants seront rattachés au régime général de la Sécurité sociale. // © Alexandre GELEBART/REA
À partir de la rentrée 2018, les nouveaux étudiants seront rattachés au régime général de la Sécurité sociale. // © Alexandre GELEBART/REA
Décryptage

Sécurité sociale étudiante : ce que la réforme change pour vous

Le Plan étudiants annoncé par le gouvernement modifie en profondeur le régime de Sécurité sociale. Fin de la cotisation, disparition de l'obligation de passer par les mutuelles, prévention... À quels changements s'attendre concrètement ?

Entrée à l'université : vous pourrez créer votre licence sur-mesure Objectif affiché de la réforme : permettre à l’étudiant de se construire un parcours sur-mesure. // © plainPicture-Tom-Hogan
Objectif affiché de la réforme : permettre à l’étudiant de se construire un parcours sur-mesure. // © plainPicture-Tom-Hogan
Décryptage

Entrée à l'université : vous pourrez créer votre licence sur-mesure

Suivre votre licence en deux ou quatre ans, vous réorienter en cours d'année, choisir vos cours à la carte : la réforme de l'entrée à l'université annoncée dans le cadre du Plan étudiants rend tout cela possible à partir de la rentrée 2018.

Entrée à l’université : tout savoir sur la nouvelle procédure d’orientation Désormais, vous aurez le droit de formuler moins de 10 vœux de filières de l'enseignement supérieur. À vous de choisir ! // © plainpicture/Danel
Désormais, vous aurez le droit de formuler moins de 10 vœux de filières de l'enseignement supérieur. À vous de choisir ! // © plainpicture/Danel
Décryptage

Entrée à l’université : tout savoir sur la nouvelle procédure d’orientation

Plus "d’humain" dans le processus d’orientation, la fin du tirage au sort pour l’entrée en licence, une plate-forme simplifiée pour remplacer APB, qui ouvrira le 15 janvier 2018… Le gouvernement a détaillé, lundi 30 octobre 2017, son "Plan étudiants" pour réformer l’orientation postbac.

Entrée à l'université : les quatre points cardinaux de la réforme Une nouvelle procédure d'orientation voit le jour pour accéder à l'enseignement supérieur. // © plainpicture/Rupert Warren
Une nouvelle procédure d'orientation voit le jour pour accéder à l'enseignement supérieur. // © plainpicture/Rupert Warren
Décryptage

Entrée à l'université : les quatre points cardinaux de la réforme

Le gouvernement a annoncé, lundi 30 octobre 2017, une réforme de l'entrée à l'université. Accompagnement renforcé dès la terminale, nouvelle procédure d'orientation et un APB rénové, une licence plus progressive et la fin de la Sécurité sociale étudiante... l'Etudiant vous dit tout sur ce qui va changer pour accéder à l'enseignement supérieur.

Réforme d’APB et entrée en licence : plusieurs options sur les rails Plusieurs voies sont à l'étude au ministère pour réformer l'accès à l'université. // © plainpicture/Andreas Pieper
Plusieurs voies sont à l'étude au ministère pour réformer l'accès à l'université. // © plainpicture/Andreas Pieper
Décryptage

Réforme d’APB et entrée en licence : plusieurs options sur les rails

Simplifier APB, prendre en compte le profil du bachelier pour l’entrée en licence, réorganiser le premier cycle universitaire, repenser le parcours Avenir… Dix-sept propositions ont été remises à la ministre de l’Enseignement supérieur, jeudi 19 octobre 2017, dans un rapport clôturant la concertation lancée cet été. L’objectif : améliorer la transition entre lycée et études supérieures et mettre fin au tirage au sort.

Baromètre APB : deux bacheliers sur trois favorables aux prérequis indicatifs en licence Pas de barrière à l'entrée de l'université ! Les prérequis doivent être indicatifs pour 61 % des répondants. // © plainpicture/Image Source
Pas de barrière à l'entrée de l'université ! Les prérequis doivent être indicatifs pour 61 % des répondants. // © plainpicture/Image Source
Décryptage

Baromètre APB : deux bacheliers sur trois favorables aux prérequis indicatifs en licence

Comment imagineriez-vous le futur APB ? Selon notre baromètre, vous êtes favorables en majorité à des prérequis nationaux et indicatifs pour l'entrée à l'université, et à une plate-forme qui recense toutes les formations avec un nombre de vœux libre. Quant au nouveau nom de la procédure, vous ne manquez pas d'idées !

Orientation : et si vous trouviez votre voie grâce à un MOOC ? Les MOOC d'orientation : une piste pour trouver votre filière d'études. // © p429m1408051
Les MOOC d'orientation : une piste pour trouver votre filière d'études. // © p429m1408051
Boîte à outils

Orientation : et si vous trouviez votre voie grâce à un MOOC ?

Si vous hésitez encore sur votre orientation, à côté des traditionnelles portes ouvertes et autres salons, une nouvelle ressource s’affirme : les MOOC. Certains de ces cours en ligne, conçus comme une introduction à des filières d’études, comme STAPS ou PACES, peuvent vous permettre d'avancer dans votre réflexion.

APB 2017, clap de fin : il reste 3.700 bacheliers sans formation Parmi les 800.000 bacheliers qui étaient inscrits sur APB, plus de 3.700 n'avaient pas de formation à la rentrée 2017. // © plainpicture/J. Scriba
Parmi les 800.000 bacheliers qui étaient inscrits sur APB, plus de 3.700 n'avaient pas de formation à la rentrée 2017. // © plainpicture/J. Scriba
En bref

APB 2017, clap de fin : il reste 3.700 bacheliers sans formation

La fin de la procédure complémentaire, samedi 30 septembre 2017, a sonné le glas d’Admission-postbac, qui a laissé plus de 3.700 candidats sans formation pour la rentrée. Les places encore disponibles sur le portail ne correspondaient pas aux souhaits d'orientation de ces bacheliers, issus en majorité des filières professionnelles et technologiques.

Laura, déçue d'APB : "Je me suis dit : 'Ma vie est fichue'" Seuls 51,3 % des candidats ont obtenu leur vœu 1 à l’issue des trois phases d’admission d'APB 2017. // © PlainPicture
Seuls 51,3 % des candidats ont obtenu leur vœu 1 à l’issue des trois phases d’admission d'APB 2017. // © PlainPicture
Témoignage

Laura, déçue d'APB : "Je me suis dit : 'Ma vie est fichue'"

À côté des quelque 3.000 bacheliers “recalés” d’APB qui n’ont toujours pas de formation d’accueil à la mi-septembre, il y a aussi tous les candidats qui ont accepté un vœu faute de mieux. Dans quel état d’esprit font-ils leur rentrée ? Témoignages.

Exclusif. APB, "angoissant" et "injuste" pour un tiers des étudiants Les nouveaux étudiants sont heureux d'avoir plus de libertés mais stressés par leurs nouvelles contraintes. // © plainpicture/Lubitz + Dorner
Les nouveaux étudiants sont heureux d'avoir plus de libertés mais stressés par leurs nouvelles contraintes. // © plainpicture/Lubitz + Dorner
Enquête

Exclusif. APB, "angoissant" et "injuste" pour un tiers des étudiants

SONDAGE. À la veille de leur première rentrée dans l’enseignement supérieur, ce sont des étudiants stressés, peu préparés mais, malgré tout, très enthousiastes qui s’apprêtent à découvrir ce nouvel univers. S’ils ont un avis très critique sur APB, selon notre baromètre publié le 13 septembre, ils sont également divisés sur la question des prérequis à l'entrée de l'université.

Regards sur l'éducation 2017 : la France VS le reste du monde En France, 35 % de la population est diplômée de l'enseignement supérieur. // © Sarah Hamdi
En France, 35 % de la population est diplômée de l'enseignement supérieur. // © Sarah Hamdi
Décryptage

Regards sur l'éducation 2017 : la France VS le reste du monde

INFOGRAPHIE. Mardi 12 septembre 2017, l’OCDE a rendu public son rapport annuel "Regards sur l’éducation". Qui dépense le plus pour l'éducation : la France ou les autres pays ? Quels étudiants partent le plus à l'étranger ? Quelles différences entre APB et les autres systèmes d'entrée dans le supérieur ? Réponses en chiffres.

Vers un APB nouvelle formule pour 2018 Repenser APB, c'est d'abord modifier son algorithme... // © Fotolia
Repenser APB, c'est d'abord modifier son algorithme... // © Fotolia
Décryptage

Vers un APB nouvelle formule pour 2018

Une “nouvelle formule” pour APB : c’est ce qu’a annoncé le ministre de l’Éducation nationale, jeudi 31 août 2017, concernant la plate-forme de pré-inscription en première année d’enseignement supérieur. Les règles version 2018 devraient être connues fin octobre. APB pourrait même changer de nom !

Où s’inscrire encore à la rentrée ? 7 pistes pour ne pas perdre votre année Vous n’avez pas eu de place dans l’établissement que vous visiez ? Ne désespérez pas, il y a des solutions. // © plainpicture/PhotoAlto/Eric Audras
Vous n’avez pas eu de place dans l’établissement que vous visiez ? Ne désespérez pas, il y a des solutions. // © plainpicture/PhotoAlto/Eric Audras
Boîte à outils

Où s’inscrire encore à la rentrée ? 7 pistes pour ne pas perdre votre année

Vous avez raté votre inscription dans l’enseignement supérieur ou… vous n’avez pas eu de place dans l’établissement que vous visiez ? Vous n’avez pas encore bien défini votre projet d’études ? Optez pour nos plans B qui vous éviteront de "perdre" une année.

Jean-Michel Blanquer : "Nous devons renforcer le prestige et l’utilité du baccalauréat pour les lycéens" Jean-Michel Blanquer // © Christophe Boulze pour l'Etudiant
Jean-Michel Blanquer // © Christophe Boulze pour l'Etudiant
Décryptage

Jean-Michel Blanquer : "Nous devons renforcer le prestige et l’utilité du baccalauréat pour les lycéens"

"Devoirs faits" au collège, réforme du baccalauréat, réouverture d'internats d'excellence... À la veille de la rentrée, le ministre de l'Éducation nationale fait le point sur ses projets, en exclusivité pour l'Etudiant.

APB 2017 : encore 6.010 candidats sans formation pour la rentrée Parmi les candidats encore en attente d'une proposition sur APB, la majorité sont des bacs pro et bacs techno. // © l'Etudiant
Parmi les candidats encore en attente d'une proposition sur APB, la majorité sont des bacs pro et bacs techno. // © l'Etudiant
En bref

APB 2017 : encore 6.010 candidats sans formation pour la rentrée

INFOGRAPHIE. Grâce à la procédure complémentaire d'Admission-postbac, ouverte depuis le 27 juin, quelque 48.000 bacheliers ont trouvé une formation pour la rentrée. Mais à un mois de sa fermeture, ce sont encore 6.010 candidats qui cherchent une place, majoritairement des bacheliers professionnels et technologiques.

APB : encore 87.000 inscrits sans proposition d'admission À l'issue de la troisième phase d'admission sur APB, 541.204 propositions ont été faites aux inscrits soit un taux de satisfaction de 84,3 %. // © Ministère de l'Éducation nationale
À l'issue de la troisième phase d'admission sur APB, 541.204 propositions ont été faites aux inscrits soit un taux de satisfaction de 84,3 %. // © Ministère de l'Éducation nationale
Décryptage

APB : encore 87.000 inscrits sans proposition d'admission

INFOGRAPHIE. La troisième phase d'admission via APB a rendu son verdict. Si le nombre de candidats satisfaits augmente par rapport à 2016, près de 87.000 inscrits sont encore en attente d'une proposition. Et plus de 90 licences restent en tension dont un tiers dans la filière STAPS pour laquelle le ministère de l’Enseignement supérieur promet des moyens supplémentaires.

Exclusif. Ce qu'imagine la ministre de l'Enseignement supérieur pour en finir avec le tirage au sort Frédérique Vidal veut mettre en place un Contrat de réussite entre l'université et l'étudiant. // © Nicolas Tavernier / R.E.A
Frédérique Vidal veut mettre en place un Contrat de réussite entre l'université et l'étudiant. // © Nicolas Tavernier / R.E.A
Décryptage

Exclusif. Ce qu'imagine la ministre de l'Enseignement supérieur pour en finir avec le tirage au sort

Frédérique Vidal lance une grande concertation, lundi 17 juillet 2017, avec les représentants des universités et les syndicats pour mettre fin au tirage au sort. Une réforme qui pourrait même toucher l'organisation de la licence. La ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche explique à l'Etudiant ses projets.

S'inscrire dans le supérieur en juillet-août : nos conseils Pour intégrer une formation universitaire, passez par la procédure complémentaire d'APB, ouverte jusqu'au 25 septembre. // © Phovoir
Pour intégrer une formation universitaire, passez par la procédure complémentaire d'APB, ouverte jusqu'au 25 septembre. // © Phovoir
Boîte à outils

S'inscrire dans le supérieur en juillet-août : nos conseils

Vous venez de décrocher le bac mais vous ne savez toujours pas où vous irez en septembre ? Ne stressez pas, vous pouvez encore vous inscrire dans de nombreuses filières, en fac ou parmi les écoles recrutant hors APB, pour partir en vacances l’esprit serein !

Tous les articles avec le tag Parcoursup - Réforme d’APB

S'inscrire dans le supérieur en juillet-août : nos conseils Pour intégrer une formation universitaire, passez par la procédure complémentaire d'APB, ouverte jusqu'au 25 septembre. // © Phovoir
Pour intégrer une formation universitaire, passez par la procédure complémentaire d'APB, ouverte jusqu'au 25 septembre. // © Phovoir
Boîte à outils

S'inscrire dans le supérieur en juillet-août : nos conseils

Vous venez de décrocher le bac mais vous ne savez toujours pas où vous irez en septembre ? Ne stressez pas, vous pouvez encore vous inscrire dans de nombreuses filières, en fac ou parmi les écoles recrutant hors APB, pour partir en vacances l’esprit serein !

Deuxième phase d'APB 2017 : ça passe en PACES, mais pas en STAPS Les candidats ayant choisi la filière STAPS en vœu 1 ont encore été tirés au sort : 42 formations sont concernées. // © EDMUND D. FOUTAIN/The New York Times-REDUX-REA
Les candidats ayant choisi la filière STAPS en vœu 1 ont encore été tirés au sort : 42 formations sont concernées. // © EDMUND D. FOUTAIN/The New York Times-REDUX-REA
En bref

Deuxième phase d'APB 2017 : ça passe en PACES, mais pas en STAPS

Lundi 26 juin, les candidats APB étaient devant leur écran pour découvrir les résultats de la deuxième phase d'admission. Verdict : il reste 115 licences sous tension. Si tous les candidats ayant choisi la PACES en vœu 1 ont eu une proposition, 83.500 candidats en attendent une dans les autres formations, notamment en STAPS.

PACES en Île-de-France : tous les vœux 1 acceptés en phase 2 d'APB Après une nouvelle frayeur, l'usage du tirage au sort semble encore repoussé en PACES... jusqu'à quand ? // © Adobe Stock
Après une nouvelle frayeur, l'usage du tirage au sort semble encore repoussé en PACES... jusqu'à quand ? // © Adobe Stock
Décryptage

PACES en Île-de-France : tous les vœux 1 acceptés en phase 2 d'APB

Suite à l'indignation soulevée par le tirage au sort des candidats à la PACES en Île-de-France, le ministère s'est réuni en urgence ce 9 juin 2017. Résultat : tous les candidats ayant mis cette filière en premier vœu de leur liste sur APB seront acceptés lors de la phase 2 d'Admission-postbac, le 26 juin.

Exclusif. APB 2017 : du tirage au sort en PACES ! Pour la première fois, des candidats d'Île-de-France ayant mis PACES en vœu 1 ont été recalé au tirage au sort. // © APB
Pour la première fois, des candidats d'Île-de-France ayant mis PACES en vœu 1 ont été recalé au tirage au sort. // © APB
Décryptage

Exclusif. APB 2017 : du tirage au sort en PACES !

Contrairement à ce qu'avait annoncé le ministère de l'Éducation nationale, il y a bien eu un tirage au sort pour départager les candidats à la première année commune aux études de santé. 857 candidats d'Île-de-France ayant mis la PACES en vœu 1 sont en liste d'attente. Une situation angoissante à quelques jours du bac.