International – études à l’étranger

Retrouvez tous nos dossiers, articles et contenus sur la thématique International
Brexit : pourrez-vous bientôt intégrer de prestigieuses facs anglaises… à Paris ? Oxford aura-t-elle bientôt un campus à Paris ? // © createsima
Oxford aura-t-elle bientôt un campus à Paris ? // © createsima
Décryptage

Brexit : pourrez-vous bientôt intégrer de prestigieuses facs anglaises… à Paris ?

Des antennes d'Oxford ou de Cambridge en France, c'est possible ? Mi-février 2017, des établissements français ont lancé un appel aux universités britanniques : ils sont prêts à les accueillir sur un futur campus international pour faciliter la vie des étudiants post-Brexit.

Partir à l'étranger pendant une formation en alternance : mission impossible ? Pour partir, l'apprenti ou l'étudiant en contrat de professionnalisation doit obtenir l'accord de son employeur. // © Fotolia
Pour partir, l'apprenti ou l'étudiant en contrat de professionnalisation doit obtenir l'accord de son employeur. // © Fotolia
Décryptage

Partir à l'étranger pendant une formation en alternance : mission impossible ?

Les apprentis et étudiants en contrat de professionnalisation ont très rarement la possibilité de faire un séjour hors de France pendant leur cursus. Un état de fait que le programme Erasmus+ veut faire évoluer. Le point sur la situation, extrait de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Paris perd sa place de meilleure ville étudiante au monde au profit de Montréal Montréal détrône Paris et devient meilleure ville étudiante au monde selon le classement QS 2016-2017. // © plainpicture/Demurez Cover Arts/Richard Sammour
Montréal détrône Paris et devient meilleure ville étudiante au monde selon le classement QS 2016-2017. // © plainpicture/Demurez Cover Arts/Richard Sammour
En bref

Paris perd sa place de meilleure ville étudiante au monde au profit de Montréal

Montréal remplace Paris en tête du classement international QS Best Student Cities. Le Canada bénéficie d'une image plus attractive pour les étudiants.

Visas “vacances-travail”, volontariat, cours de langues… partir à l'étranger autrement Quatorze pays proposent des visas “vacances-travail” permettant d'alterner découverte touristique et petits boulots. // © Shutterstock
Quatorze pays proposent des visas “vacances-travail” permettant d'alterner découverte touristique et petits boulots. // © Shutterstock
Décryptage

Visas “vacances-travail”, volontariat, cours de langues… partir à l'étranger autrement

Séjours d'études et stages ne sont pas les seules possibilités pour s'expatrier. Que vous vouliez progresser en langues, découvrir d'autres pays ou vous rendre utile, une solution existe. Voici plusieurs pistes extraites de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Partir à l'étranger quand on est à la fac : motivation indispensable En licence de droit, économie, AES, lettres, art et sciences humaines, un étudiant sur trois part à l'étranger. // © Camille Stromboni
En licence de droit, économie, AES, lettres, art et sciences humaines, un étudiant sur trois part à l'étranger. // © Camille Stromboni
Décryptage

Partir à l'étranger quand on est à la fac : motivation indispensable

Les séjours hors de France ne sont pas l'apanage des grandes écoles. Les universités disposent elles aussi de leurs accords d'échanges. Mais seule une petite proportion d'étudiants peut en bénéficier : préparez bien votre projet et envisagez des pistes alternatives. Analyse extraite de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

BTS, DUT : comment partir à l'étranger ? Dans la plupart des BTS et DUT, aucune période d'études à l'étranger n'est prévue. Pour découvrir d'autres pays, pensez aux stages. // © Fotolia
Dans la plupart des BTS et DUT, aucune période d'études à l'étranger n'est prévue. Pour découvrir d'autres pays, pensez aux stages. // © Fotolia
Décryptage

BTS, DUT : comment partir à l'étranger ?

S'expatrier dans le cadre d'un stage pendant leur formation ou d'un séjour d'études une fois leur diplôme obtenu : ce sont les principales pistes pour les étudiants des filières courtes, autrefois boudées par les programmes d’échanges. Explications extraites de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Études de santé : les séjours à l'étranger n'ont pas la cote Beaucoup d'étudiants en santé ont peur de perdre le rythme en partant et d'être en difficulté à leur retour. // © Fotolia
Beaucoup d'étudiants en santé ont peur de perdre le rythme en partant et d'être en difficulté à leur retour. // © Fotolia
Décryptage

Études de santé : les séjours à l'étranger n'ont pas la cote

Les disciplines médicales et paramédicales comptent parmi celles où les étudiants sont les moins mobiles. Le rythme de ces cursus longs et intenses ne laisse souvent que peu de place à la découverte culturelle. Pourtant, des solutions existent, comme le souligne cet extrait de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Étudier à l'étranger : y a-t-il un âge idéal pour partir ? Dans certaines écoles, c'est le programme qui déterminera le moment de votre départ à l'étranger. // © Fotolia
Dans certaines écoles, c'est le programme qui déterminera le moment de votre départ à l'étranger. // © Fotolia
Décryptage

Étudier à l'étranger : y a-t-il un âge idéal pour partir ?

Tout de suite après le bac, en licence, à bac+4… Quand profiterez-vous au mieux de votre séjour à l'étranger ? Cela dépend de votre maturité, mais aussi de votre cursus et de votre destination. Explications extraites de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Étudier à l'étranger : comment s'inscrire, pas à pas Dossier à remplir, CV, lettre de motivation, etc. : que vous partiez seul ou dans le cadre d'un échange, les pièces à fournir sont nombreuses. // © Shutterstock
Dossier à remplir, CV, lettre de motivation, etc. : que vous partiez seul ou dans le cadre d'un échange, les pièces à fournir sont nombreuses. // © Shutterstock
Boîte à outils

Étudier à l'étranger : comment s'inscrire, pas à pas

L'heure de la paperasse a sonné ! Phase peu gratifiante mais totalement indispensable de votre expatriation, l'inscription au sein de l'établissement d'accueil est un processus bien balisé. En voici les étapes clés, extraites de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Je veux aller étudier à l'étranger, où puis-je me renseigner ? De nombreux établissements mettent en ligne les rapports de leurs étudiants partis à l'étranger. // © Fotolia
De nombreux établissements mettent en ligne les rapports de leurs étudiants partis à l'étranger. // © Fotolia
Décryptage

Je veux aller étudier à l'étranger, où puis-je me renseigner ?

Ça y est, vous êtes décidé, vous voulez partir à l'étranger. Mais par où commencer votre recherche ? Pas évident de s'y retrouver dans le dédale d'Internet et la profusion d'informations disponibles. Quelques conseils pour faire le tri, extraits de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Pour partir en échange à l'étranger, y a-t-il d’autres programmes qu’Erasmus ? Les accords bilatéraux entre établissements français et étrangers permettent de partir hors de la zone concernée par Erasmus+, par exemple à Moscou. // © iStockphoto
Les accords bilatéraux entre établissements français et étrangers permettent de partir hors de la zone concernée par Erasmus+, par exemple à Moscou. // © iStockphoto
Décryptage

Pour partir en échange à l'étranger, y a-t-il d’autres programmes qu’Erasmus ?

Procédure d’inscription simplifiée, exonération des frais de scolarité, reconnaissance du diplôme au retour : partir dans le cadre d'un échange, c’est bénéficier de formalités allégées. Les accords européens dans ce domaine sont bien connus, mais il existe d'autres dispositifs, présentés dans cet extrait de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Partir à l'étranger avant ou juste après le bac, c'est possible Inutile d'attendre d'avoir votre bac pour prendre votre envol. // © Rob Hammer/Aurora Photos/Plainpicture
Inutile d'attendre d'avoir votre bac pour prendre votre envol. // © Rob Hammer/Aurora Photos/Plainpicture
Décryptage

Partir à l'étranger avant ou juste après le bac, c'est possible

Si vous avez la bougeotte (et l'autonomie nécessaire), inutile d'attendre les études supérieures pour vous expatrier ! Les programmes d'échanges au lycée ou, pour les jeunes majeurs, les séjours “au pair” permettent de s'immerger dans une autre culture et de progresser en langues. Présentation extraite de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Ma vie d’étudiante en Iran : Maguelone lève le voile sur Téhéran Maguelone a choisi l'Iran pour découvrir une société et une culture originales. // © Photo fournie par le témoin
Maguelone a choisi l'Iran pour découvrir une société et une culture originales. // © Photo fournie par le témoin
Portrait

Ma vie d’étudiante en Iran : Maguelone lève le voile sur Téhéran

À 21 ans, pour sa troisième année d’études à Sciences po Lyon, Maguelone a choisi une destination hors du commun : Téhéran. La capitale iranienne, mégalopole de plus de 8 millions d’habitants, n’est pas facile à apprivoiser mais rend l’expérience unique.

Premiers jours à l'étranger : à quoi vous attendre Ouvrir un compte en banque dans votre pays d'accueil peut être intéressant, notamment hors de la zone euro. Renseignez-vous ! // © Paul Viant/Caiaimages/Plainpicture
Ouvrir un compte en banque dans votre pays d'accueil peut être intéressant, notamment hors de la zone euro. Renseignez-vous ! // © Paul Viant/Caiaimages/Plainpicture
Coaching

Premiers jours à l'étranger : à quoi vous attendre

Découvrir une autre culture, se dépayser : c'est l'une des motivations des étudiants qui partent en séjour d'études ou en stage dans un autre pays. Mais à l'approche du jour J, cette perspective peut se révéler un peu stressante. Pas d'inquiétude ! Ce mode d'emploi, extrait de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet, devrait vous aider à bien préparer votre arrivée.

5 bonnes raisons d'aller étudier dans une “petite” fac américaine Même si l'université de Portland n'était pas son premier choix, Guillaume est ravi de son séjour dans cette fac. // © Photo fournie par le témoin
Même si l'université de Portland n'était pas son premier choix, Guillaume est ravi de son séjour dans cette fac. // © Photo fournie par le témoin
Boîte à outils

5 bonnes raisons d'aller étudier dans une “petite” fac américaine

Vous souhaitez tenter l'expérience américaine, comme plus de 8.000 Français chaque année ? Si votre établissement n'a pas de partenariat avec Harvard ou Stanford, faites-en vite le deuil ! Tournez-vous davantage vers les facs d'État moins connues : elles ont de nombreux atouts à révéler.

Partir étudier à l'étranger : comment choisir votre destination Vous sélectionnez à la fois la ville où vous allez vivre et l'établissement qui vous accueillera : réfléchissez à ces deux aspects. // © Fotolia
Vous sélectionnez à la fois la ville où vous allez vivre et l'établissement qui vous accueillera : réfléchissez à ces deux aspects. // © Fotolia
Décryptage

Partir étudier à l'étranger : comment choisir votre destination

Une année de mobilité peut vous permettre de réaliser un rêve ou au contraire de découvrir un endroit où vous n'auriez jamais pensé habiter ! Alors ne vous focalisez pas uniquement sur une ville : pensez également à la faisabilité de votre projet. À quels critères faut-il prêter attention ? Conseils extraits de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Partir à l'étranger : vaut-il mieux chercher un logement depuis la France ou sur place ? Renseignez-vous, par exemple sur des forums, pour connaître les sites de recherche de logement les plus utilisés dans votre pays d'accueil. // © iStockphoto
Renseignez-vous, par exemple sur des forums, pour connaître les sites de recherche de logement les plus utilisés dans votre pays d'accueil. // © iStockphoto
Décryptage

Partir à l'étranger : vaut-il mieux chercher un logement depuis la France ou sur place ?

Chambre universitaire sur le campus, résidence étudiante privée, chambre chez l'habitant, appartement en colocation ou indépendant… Les solutions sont multiples. Comment choisir et, surtout, comment trouver un logement ? Voici quelques conseils extraits de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Partir faire ses études de santé en Belgique, une bonne stratégie ? La kinésithérapie est l'une des six filières dont l'accès est limité pour les étudiants étrangers. // © Fotolia
La kinésithérapie est l'une des six filières dont l'accès est limité pour les étudiants étrangers. // © Fotolia
Décryptage

Partir faire ses études de santé en Belgique, une bonne stratégie ?

En France, les métiers de santé sont extrêmement difficiles d'accès. Même les plus motivés ne sont pas à l'abri de l'échec. La Belgique a longtemps donné leur seconde chance aux recalés du numerus clausus hexagonal, avant d'instaurer un quota maximal d'étudiants français. Qu'en est-il aujourd'hui ? Le point sur la situation, extrait de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Stage à l'étranger : ce qu'il faut savoir avant de se lancer En stage, vous découvrirez le quotidien des habitants de votre pays d'accueil mais vous ne profiterez pas de la sociabilité étudiante qui marque les séjours en université. // © Fotolia
En stage, vous découvrirez le quotidien des habitants de votre pays d'accueil mais vous ne profiterez pas de la sociabilité étudiante qui marque les séjours en université. // © Fotolia
Décryptage

Stage à l'étranger : ce qu'il faut savoir avant de se lancer

Faire ses premiers pas dans la vie active dans un contexte international, telles sont les promesses du stage à l'étranger. Mais il s'agit d'une expérience d'immersion souvent plus intense qu'un séjour d'études et soumise à des contraintes administratives spécifiques. Le maître mot : anticiper. Conseils extraits de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Où postuler pour trouver un stage à l'étranger ? Définissez une stratégie pour votre recherche de stage. // © Phovoir
Définissez une stratégie pour votre recherche de stage. // © Phovoir
Décryptage

Où postuler pour trouver un stage à l'étranger ?

Décrocher un stage à distance n’est pas toujours facile. Pour y parvenir, ne vous éparpillez pas. Plutôt que de multiplier les candidatures, demandez-vous quel pays vous attire mais aussi dans quel type de structure vous voudriez être accueilli : une entreprise, une administration ? Passage en revue des pistes possibles, extrait de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Si je tombe malade pendant mon séjour à l'étranger, je fais comment ? Le coût des soins peut être très différent d'un pays à l'autre. // © Phovoir
Le coût des soins peut être très différent d'un pays à l'autre. // © Phovoir
Décryptage

Si je tombe malade pendant mon séjour à l'étranger, je fais comment ?

Dans certains pays, comme aux États-Unis, une consultation chez le généraliste peut coûter 150 €. Pour éviter les mauvaises surprises, il est donc indispensable de s'occuper de son assurance santé avant de partir. Et dans ce domaine, tout dépend de votre destination. Explications extraites de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Suède, Norvège, Finlande, Danemark : les étoiles montantes d'Erasmus Comme la Suède et la Finlande, le Danemark fait partie de l'Union européenne… mais il n'a pas adopté l'euro. // © Fotolia
Comme la Suède et la Finlande, le Danemark fait partie de l'Union européenne… mais il n'a pas adopté l'euro. // © Fotolia
Décryptage

Suède, Norvège, Finlande, Danemark : les étoiles montantes d'Erasmus

S'ils restent mal connus, les pays nordiques attirent de plus en plus d'étudiants étrangers, en misant sur des cursus totalement anglophones. Leur principal atout : leur qualité de vie. Présentation extraite de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Partir dans un pays dont on ne parle pas la langue, c'est possible ? Êtes-vous capable de prendre des notes et de rédiger des devoirs dans la langue dans laquelle vous allez étudier ? // © Fotolia
Êtes-vous capable de prendre des notes et de rédiger des devoirs dans la langue dans laquelle vous allez étudier ? // © Fotolia
Décryptage

Partir dans un pays dont on ne parle pas la langue, c'est possible ?

Vous souhaitez aller en stage en Chine, mais vous ne parlez pas mandarin ? Ou vous voulez étudier en Suède sans maîtriser le suédois ? Pas de panique, la langue constitue rarement un obstacle insurmontable. L'essentiel : connaître suffisamment celle qui sera utilisée dans votre cursus ou votre entreprise. Explications extraites de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Étudier au Canada : qualité de vie et universités “à l'américaine” Vancouver, sur la côte ouest canadienne, est une ville cosmopolite et accueillante. // © Fotolia
Vancouver, sur la côte ouest canadienne, est une ville cosmopolite et accueillante. // © Fotolia
Décryptage

Étudier au Canada : qualité de vie et universités “à l'américaine”

Le Canada, en particulier le Québec, est une destination appréciée des étudiants français depuis longtemps. On y trouve un enseignement de qualité, organisé sur le même modèle qu'aux États-Unis mais pour des coûts plus limités. Présentation extraite de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Passer l’IELTS, mode d’emploi L’IELTS Academic s’adresse aux étudiants souhaitant intégrer un établissement anglophone, tandis que l’IELTS General Training évalue le niveau d'anglais dans un environnement professionnel. // © Shutterstock
L’IELTS Academic s’adresse aux étudiants souhaitant intégrer un établissement anglophone, tandis que l’IELTS General Training évalue le niveau d'anglais dans un environnement professionnel. // © Shutterstock
Coaching

Passer l’IELTS, mode d’emploi

Vous songez à vous présenter à l’IELTS (International English Language Testing System) ? Pour étudier ou travailler à l’étranger, vous pourriez en effet avoir besoin de réussir cet examen d’anglais de plus en plus prisé. Voici à quoi vous attendre avec les conseils de notre partenaire, Global-Exam.

Jobs, stages… les autres possibilités pour partir aux États-Unis Jobs, stages… les autres possibilités pour partir aux États-Unis // © Fotolia
Jobs, stages… les autres possibilités pour partir aux États-Unis // © Fotolia
Décryptage

Jobs, stages… les autres possibilités pour partir aux États-Unis

Vous ne pouvez pas partir en séjour d'études, mais vous n'êtes pas prêt à renoncer à une expérience américaine ? Pas de panique, il existe d'autres opportunités de découvrir le pays de l'Oncle Sam. Voici trois pistes extraites de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Étudier en Espagne : cap sur la troisième langue la plus parlée au monde Étudier en Espagne : cap sur la troisième langue la plus parlée au monde // © Fotolia
Étudier en Espagne : cap sur la troisième langue la plus parlée au monde // © Fotolia
Décryptage

Étudier en Espagne : cap sur la troisième langue la plus parlée au monde

Notre voisin ibérique est la deuxième destination préférée des étudiants français. Mais malgré la réputation festive du pays, ne vous attendez pas à vous la couler douce ! À l'université, le rythme de l'enseignement est intense. Détails extraits de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Ma vie d’étudiante en Chine : Alix dépasse le choc culturel Alix, en 3e année du master grande école de Kedge, a passé un semestre sur le campus de Suzhou en Chine. // © Cécile Peltier
Alix, en 3e année du master grande école de Kedge, a passé un semestre sur le campus de Suzhou en Chine. // © Cécile Peltier
Reportage

Ma vie d’étudiante en Chine : Alix dépasse le choc culturel

En troisième année du programme grande école de Kedge Business School, Alix, 23 ans s'est envolée pour un semestre d'études sur le campus de l'Institut franco-chinois de Suzhou, à 80 km de Shanghai. Rencontre avec cette sinophile qui en profite pour découvrir le business et la culture "made in China".

Étudier dans une université américaine : comment s'inscrire, étape par étape Pour augmenter vos chances, ne vous focalisez par sur les universités les plus prestigieuses, comme (ici) celle de Stanford. // © Fotolia
Pour augmenter vos chances, ne vous focalisez par sur les universités les plus prestigieuses, comme (ici) celle de Stanford. // © Fotolia
Décryptage

Étudier dans une université américaine : comment s'inscrire, étape par étape

Traduction des bulletins de notes, test d'anglais, demande de visa… Pour intégrer une université aux États-Unis, mieux vaut s'y prendre tôt et bien se préparer. Voici un mode d'emploi extrait de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Partir étudier en Chine : une expérience dépaysante et appréciée des employeurs De nombreuses universités chinoises proposent aux étudiants étrangers des cursus dédiés à l'apprentissage de leur langue. // © Fotolia/Vecteezy
De nombreuses universités chinoises proposent aux étudiants étrangers des cursus dédiés à l'apprentissage de leur langue. // © Fotolia/Vecteezy
Décryptage

Partir étudier en Chine : une expérience dépaysante et appréciée des employeurs

Pour les Européens que nous sommes, la Chine est un autre monde. Mais sa place dans les échanges mondiaux en fera peut-être le prochain passage obligé de la mobilité étudiante. Présentation extraite de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Pourquoi partir étudier à l'étranger ? À l'heure où l'activité est mondialisée dans presque tous les secteurs, les jeunes diplômés dotés d'une expérience internationale sont favorisés. // © plainpicture/OJO/Adam Gault
À l'heure où l'activité est mondialisée dans presque tous les secteurs, les jeunes diplômés dotés d'une expérience internationale sont favorisés. // © plainpicture/OJO/Adam Gault
Décryptage

Pourquoi partir étudier à l'étranger ?

Les jeunes Français partent de plus en plus se former hors de l'Hexagone. S'expatrier n'est pas un passage obligé pour réussir ses études, mais cela permet de découvrir d'autres cultures, d'apprendre d'autres langues… et d'enrichir son CV. Tour d'horizon des motivations possibles, extrait de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Partir étudier en Grande-Bretagne, la destination préférée des Français Les collections permanentes de la plupart des grands musées de Londres (ici la National Gallery) sont gratuites. Mais dans l'ensemble, la vie est plus chère qu'en France. // © iStockphoto
Les collections permanentes de la plupart des grands musées de Londres (ici la National Gallery) sont gratuites. Mais dans l'ensemble, la vie est plus chère qu'en France. // © iStockphoto
Décryptage

Partir étudier en Grande-Bretagne, la destination préférée des Français

Si le Brexit pourrait perturber cette tendance, près d'un étudiant français partant à l'étranger sur cinq traverse pour l'heure la Manche. Principale motivation : la volonté d'acquérir un anglais courant. Présentation du système britannique et de la vie sur place, extraite de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Étudier aux États-Unis : colleges, graduate schools… quelle est la différence ? Au cœur du campus de Harvard, la statue du bienfaiteur historique de cette université d'élite, John Harvard. // © iStockphoto
Au cœur du campus de Harvard, la statue du bienfaiteur historique de cette université d'élite, John Harvard. // © iStockphoto
En bref

Étudier aux États-Unis : colleges, graduate schools… quelle est la différence ?

Si la Ivy League, qui regroupe huit des universités les plus renommées du pays, attire tous les regards, le système américain d'enseignement supérieur offre de nombreuses autres solutions. Pour vous y retrouver, petit inventaire extrait de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Combien coûte un séjour d'études aux États-Unis ? Comment le financer ? En 2014-2015, moins de 9.000 étudiants français sont partis aux États-Unis. En cause notamment : le coût des études outre-Atlantique. // © Fotolia
En 2014-2015, moins de 9.000 étudiants français sont partis aux États-Unis. En cause notamment : le coût des études outre-Atlantique. // © Fotolia
Décryptage

Combien coûte un séjour d'études aux États-Unis ? Comment le financer ?

Entre les frais de scolarité exorbitants et le coût de la vie, qui n'est pas moins élevé qu'en France, le rêve américain a un prix. Mais des solutions existent pour vous aider à le réaliser. Panorama extrait de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Les études aux États-Unis, ça se passe comment ? Les études aux États-Unis, ça se passe comment ? // © letudiant.fr
Les études aux États-Unis, ça se passe comment ? // © letudiant.fr
Décryptage

Les études aux États-Unis, ça se passe comment ?

Les cursus américains n'ont pas grand-chose à voir avec les français. Pédagogie, charge de travail personnel, rapports avec les professeurs : il va falloir vous adapter à un système très différent. Voici un condensé de ce qui vous attend, extrait de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Fasciné par le Japon ? Ce qu'il faut savoir avant de partir y étudier Fasciné par le Japon ? Ce qu'il faut savoir avant de partir y étudier // © Fotolia
Fasciné par le Japon ? Ce qu'il faut savoir avant de partir y étudier // © Fotolia
Décryptage

Fasciné par le Japon ? Ce qu'il faut savoir avant de partir y étudier

La riche culture et l'exubérance high-tech de l'archipel ont de quoi séduire. Mais attention : ses habitants parlent peu de langues étrangères et les cursus en anglais y sont rares. Mieux vaut déjà connaître le japonais pour profiter au mieux d'un séjour d'études dans ce pays surprenant et attachant, présenté dans cet extrait de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

L'Allemagne, une destination accueillante pour les étudiants étrangers L'Allemagne, une destination accueillante pour les étudiants étrangers // © Fotolia
L'Allemagne, une destination accueillante pour les étudiants étrangers // © Fotolia
Décryptage

L'Allemagne, une destination accueillante pour les étudiants étrangers

Une vie peu chère, un enseignement qui laisse la part belle au débat, des services d'aide à l'installation dans les universités : autant d'avantages des séjours d'études outre-Rhin. Tour d'horizon extrait de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Partir étudier en Inde : dépaysement maximal Partir étudier en Inde : dépaysement maximal // © Fototlia
Partir étudier en Inde : dépaysement maximal // © Fototlia
Décryptage

Partir étudier en Inde : dépaysement maximal

L'Asie attire de plus en plus d'élèves étrangers et l'Inde ne fait pas exception. Y étudier, c'est bien sûr s'enrichir intellectuellement et personnellement, mais aussi se distinguer sur le marché de l'emploi. Une expérience qui ne conviendra cependant pas à tout le monde, comme le souligne cette présentation extraite de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Étudier en Espagne : comment choisir sa fac ? Étudier en Espagne : cap sur la troisième langue la plus parlée au monde // © Fotolia
Étudier en Espagne : cap sur la troisième langue la plus parlée au monde // © Fotolia
Décryptage

Étudier en Espagne : comment choisir sa fac ?

Chaque année, des milliers d'étudiants internationaux posent leurs valises en Espagne pour poursuivre leurs études supérieures, seuls ou dans le cadre d'un échange universitaire. Si vous souhaitez les imiter, voici les conseils du site lepetitjournal.com, partenaire de l’Etudiant.

Étudier à l'étranger : l'Australie, une destination encore méconnue Le soleil et les vagues ne sont pas les seuls atouts de l'Australie : le niveau de l'enseignement supérieur y est bon. // © iStockphoto
Le soleil et les vagues ne sont pas les seuls atouts de l'Australie : le niveau de l'enseignement supérieur y est bon. // © iStockphoto
Décryptage

Étudier à l'étranger : l'Australie, une destination encore méconnue

Bien qu'elle propose un enseignement de qualité, à l'américaine, pour des coûts plus limités qu'aux États-Unis, l'île-continent de l'hémisphère Sud attire relativement peu de jeunes Français. En cause : le nombre encore limité d'accords d'échanges bilatéraux. Présentation extraite de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Partir à l'étranger seul ou en échange : quelles différences ? Partir seul peut sembler la meilleure option pour vous immerger dans la vie locale. Mais vous ne serez pas aidé dans vos démarches. // © Gemma Ferrando/Westend61/Plainpicture
Partir seul peut sembler la meilleure option pour vous immerger dans la vie locale. Mais vous ne serez pas aidé dans vos démarches. // © Gemma Ferrando/Westend61/Plainpicture
Décryptage

Partir à l'étranger seul ou en échange : quelles différences ?

Votre établissement n’a pas de partenariat avec l’université étrangère qui vous intéresse ? Si vous envisagez d'organiser vous-même votre voyage, attention : les formalités sont lourdes. Cet extrait de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet vous dit à quoi vous attendre.

Comment financer une année d'études à l'étranger ? Pour évaluer le coût de la vie sur place, n'hésitez pas à contacter des étudiants ayant déjà séjourné dans la ville où vous vous rendez. // © Katja Kircher/Maskot/Plainpicture
Pour évaluer le coût de la vie sur place, n'hésitez pas à contacter des étudiants ayant déjà séjourné dans la ville où vous vous rendez. // © Katja Kircher/Maskot/Plainpicture
Décryptage

Comment financer une année d'études à l'étranger ?

Pour les étudiants désireux de s’expatrier, l’argent demeure le premier obstacle à franchir. Que vous soyez ou non dispensé de frais de scolarité dans votre établissement d'accueil, il vous faudra en effet payer votre nourriture, votre logement, les transports et, bien sûr, votre voyage. Mais différentes possibilités de financement existent. Détails extraits de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Étudier à l'étranger, oui, mais pendant combien de temps ? Vous êtes fin prêt, c'est parti pour… un semestre, une année, plusieurs ? // © Fotolia
Vous êtes fin prêt, c'est parti pour… un semestre, une année, plusieurs ? // © Fotolia
Décryptage

Étudier à l'étranger, oui, mais pendant combien de temps ?

Pour être profitable, votre séjour doit vous laisser le temps de vous familiariser avec la culture locale et de parfaire votre pratique de la langue. Mais si vous restez “trop” longtemps, vous risquez d'avoir du mal à vous réinsérer dans le système français en rentrant. Alors, existe-t-il une durée idéale ? Analyse extraite de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Les diplômes obtenus à l'étranger sont-ils reconnus en France ? Selon votre destination, il vous sera plus ou moins facile de faire reconnaître votre formation à votre retour. // © Fotolia
Selon votre destination, il vous sera plus ou moins facile de faire reconnaître votre formation à votre retour. // © Fotolia
Décryptage

Les diplômes obtenus à l'étranger sont-ils reconnus en France ?

La reconnaissance de vos périodes de formation à l'étranger dépend beaucoup du pays où vous séjourniez. À l'intérieur de l'Europe, elle est favorisée par les mesures encourageant la mobilité des étudiants et des chercheurs. Au niveau mondial, en revanche, c'est encore le cas par cas qui prévaut. Explications extraites de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Postdoc, MBA… Finir ses études à l'étranger pour booster son CV Les avantages d'un départ tardif : déjà spécialisé, on connaît ses points forts et ses points faibles et on sait s'approprier les enseignements. // © HappyAlex / Fotolia
Les avantages d'un départ tardif : déjà spécialisé, on connaît ses points forts et ses points faibles et on sait s'approprier les enseignements. // © HappyAlex / Fotolia
Décryptage

Postdoc, MBA… Finir ses études à l'étranger pour booster son CV

Dans certains domaines, comme la finance et la recherche, une formation complémentaire à l'international constitue un véritable sésame pour l'emploi. Le choix du cursus prime alors, en général, sur celui de la destination… bien que l'Amérique du Nord reste la zone la plus attractive. Analyse extraite de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Les bonnes raisons de partir étudier aux États-Unis Le territoire américain compte plus de 4.000 établissements d’enseignement supérieur. // © Fotolia
Le territoire américain compte plus de 4.000 établissements d’enseignement supérieur. // © Fotolia
Décryptage

Les bonnes raisons de partir étudier aux États-Unis

Le pays de l’oncle Sam figure parmi les destinations les plus prisées des lycéens et des étudiants français. Chaque année, ils sont plus de 6.000 à partir étudier aux États-Unis. Et malgré leur coût, les cursus ne sont pas si inaccessibles qu’on le pense.