Santé

Retrouvez tous nos dossiers, articles et contenus sur la thématique Santé

Tous les articles avec le tag Santé

La rentrée en PACES : "On a renversé mon café. Devinez quoi, c'était une primante" Il reste des places... ou pas. Les petits papiers marquent celles qui sont réservées. // © Martin Rhodes
Il reste des places... ou pas. Les petits papiers marquent celles qui sont réservées. // © Martin Rhodes
Reportage

La rentrée en PACES : "On a renversé mon café. Devinez quoi, c'était une primante"

Deux semaines après la rentrée, les bacheliers s'habituent peu à peu aux us et coutumes de la PACES. Entre taquineries des "doublants" et courses aux places en amphi, reportage à l'UFR des sciences de la santé de l'université de Versailles–Saint-Quentin-en-Yvelines.

Médecine : avec 10 % de réussite pour les non-résidents, le “bon plan belge” rend l’âme Beaucoup de candidats pour un taux de réussite inférieur au taux français : en filière santé, la Belgique n'est plus si "accueillante". // © Aurore Abdoul-Maninroudine
Beaucoup de candidats pour un taux de réussite inférieur au taux français : en filière santé, la Belgique n'est plus si "accueillante". // © Aurore Abdoul-Maninroudine
Reportage

Médecine : avec 10 % de réussite pour les non-résidents, le “bon plan belge” rend l’âme

Seuls 10 % des non-résidents ont réussi l'examen d'entrée en médecine et dentisterie belge. Autrefois réputé plus facile qu'en France, l'accès aux études de santé continue de se durcir en Belgique.

Médecine : avec 10 % de réussite pour les non-résidents, "le bon plan belge" rend l'âme Beaucoup de candidats pour un taux de réussite inférieur au taux français : en filière santé, la Belgique n'est plus si "accueillante". // © Aurore Abdoul-Maninroudine
Beaucoup de candidats pour un taux de réussite inférieur au taux français : en filière santé, la Belgique n'est plus si "accueillante". // © Aurore Abdoul-Maninroudine
Reportage

Médecine : avec 10 % de réussite pour les non-résidents, "le bon plan belge" rend l'âme

Les résultats sont tombés jeudi 14 septembre 2017. Seuls 18 % des candidats ont réussi l'examen d'entrée en médecine et dentisterie belge. Ils ne sont que 10 % parmi les non-résidents. Autrefois réputé plus facile qu'en France, l'accès aux études de santé continue de se durcir en Belgique.

Médecine : "La PACES n'aide pas tant que ça" pour réussir l'examen d'entrée en Belgique À la sortie des examens d'entrée pour la première année de médecine en Belgique : une pluie qui ne douche pas les espoirs des nombreux candidats français. // © Aurore Abdoul-Maninroudine
À la sortie des examens d'entrée pour la première année de médecine en Belgique : une pluie qui ne douche pas les espoirs des nombreux candidats français. // © Aurore Abdoul-Maninroudine
Enquête

Médecine : "La PACES n'aide pas tant que ça" pour réussir l'examen d'entrée en Belgique

Organisé en Belgique pour la première fois, l'examen d'entrée en médecine a réuni 3.471 candidats, dont 20 % de non-résidents. Et parmi ces derniers, de nombreux Français. Si les étudiants semblaient plutôt confiants à la sortie, le taux de réussite devrait pourtant tourner autour de 15 %.

"Ethic’Actu", une revue sans tabou pour sensibiliser les étudiants en médecine à l’éthique Être médecin nécessite d'être un bon technicien mais aussi de se préoccuper de l'éthique. // © plainpicture/Johner/Depiction AB
Être médecin nécessite d'être un bon technicien mais aussi de se préoccuper de l'éthique. // © plainpicture/Johner/Depiction AB
Boîte à outils

"Ethic’Actu", une revue sans tabou pour sensibiliser les étudiants en médecine à l’éthique

L’ANEMF (Association nationale des étudiants en médecine de France) a publié fin août 2017 le tout premier numéro d’Ethic’Actu, un mensuel gratuit et décomplexé qui porte un regard critique sur les pratiques et les mœurs des professionnels de santé.