À votre avis... comment faire le premier pas ?

Chaque mois on se réunit entre potes pour discuter d’un sujet qui vous trouble, vous tracasse, côté cœur ou côté sexo ! Caroline Michel vient compléter vos réflexions de son avis d'experte. Aujourd’hui on se demande comment faire le premier pas. Alors, à votre avis ?

Embûches, obstacles, peur panique de prendre un râteau... mais croyez-nous, faire le premier pas, ça vaut le coup.
Embûches, obstacles, peur panique de prendre un râteau... mais croyez-nous, faire le premier pas, ça vaut le coup. // ©  Pollux

 

L'avis des lecteurs de Trendy

Léa, 27 ans

"J'ai le sentiment qu'il n'y a pas vraiment à faire le premier pas, ou du moins ça me semble très naturel. Je me sens plutôt confiante, je n'ai jamais peur de cette première invitation, de ce premier baiser... Je crois que pour faire le premier pas, il faut simplement laisser faire les choses, parce qu'il vient tout seul, il est la suite logique de la phase de séduction !"

 

Sébastien, 26 ans

"Le premier pas, pour moi, consiste à "avertir" ma prétendante que je m'intéresse à elle, sans être lourd ! J'estime qu'en la taquinant, en lui écrivant des SMS, en la regardant avec désir, je réveille son intérêt. Et jusqu'à preuve du contraire, ça marche ! Même si l'autre, au départ, ne s'intéresse pas à vous, dès lors que vous lui montrez de l'intérêt, vous éveillez les soupçons. Et là, la personne que vous visez se renseigne, vous dévisage en retour... Et c'est bon, elle vous remarque ! En gros, je dirais que je ne fais que des premiers pas silencieux. Une façon de me déclarer bien à moi. Mais OK je vous la donne, ma méthode. Jetez des œillades, montrez que vous êtes là !"

PUBLICITE

 

Amina, 23 ans

"Avant, je réfléchissais trop "Comment l'inviter au ciné ? Comment aller lui parler ? Comment lui dire que je l'aime bien et qu'on pourrait aller boire un verre ?". Trop de prises de tête, d'heures perdues à attendre que la vie décide pour moi, et surtout, trop d'anticipations négatives qui se mettent en place – genre c'est mort, ça marchera jamais, je fais bien de douter, ma vie est foutue. Alors j'ai changé de méthode, je fonce sans réfléchir. Qu'est-ce que je risque ? J'aurais tenté. Alors quand un mec me plaît, j'attaque. Un petit SMS pour proposer un verre et on voit... Et quand c'est un inconnu repéré à la fac, eh bien merci Facebook : je l'ajoute !"

 

L'avis de Caroline

Pour commencer, faire le premier pas peut vouloir dire aborder un inconnu ou bien titiller un ami qui nous plaît, un camarade, un voisin... même un ex, tiens. Jamais facile d'oser, car ce que l'on craint plus que tout, c'est le râteau. Juste deux mots sur le râteau : ce n'est jamais agréable, mais ça fait partie du jeu. Et retenez bien ceci : il y a plus de chances que vous regrettiez un jour de ne jamais avoir tenté, tandis qu'on regrette bien moins d'avoir essayé ! Donc vous l'avez compris, tout le monde en revient, certes déçu, mais fier de s'être lancé et de "savoir enfin".

Côté pratique, les regards parlent tellement ! En signifiant à l'autre notre intérêt, il en développe en retour. Osez la phase de séduction, la complicité, les fous rires. Et hop que je te partage une vidéo, ou que je m'arrange pour croiser ton chemin trois fois par heure dans les couloirs (je vous écris ça et je suis nostalgique). Attiser la curiosité est un excellent moyen de faire le premier vrai pas, puisque le premier rendez-vous et le premier baiser seront suite logique.

N'hésitez pas à passer par les réseaux sociaux, que vous connaissiez un peu ou beaucoup votre target. Car s'exprimer par écrit pour proposer un rendez-vous, c'est plus simple qu'en face à face. Et d'ailleurs le premier pas, c'est ça : une invitation.

Aller parler à quelqu'un pour la première fois, ce n'est pas simple, et surtout : que va-t-on se dire ? Si vous partagez la même classe, alors appuyez-vous sur un élément commun : un devoir, un prof... Dites n'importe quoi ! L'autre sait très bien que tout ça n'est que prétexte (trois semaines que vous vous dévisagez), mais c'est touchant. On commence toujours comme ça !

Vous aussi, vous vous posez des questions sur l'amour et votre/la sexualité ? Vous avez besoin de conseils, de réponses ou d'un nouveau point de vue ? Envoyez votre question par mail à trendy@letudiant.fr. Rassurez-vous, votre témoignage restera anonyme lors de la publication de l'article.
sexo love

Pour aller plus loin