Syndrome prémenstruel : et si on atténuait les symptômes ?

SANTÉ. Crampes, migraines, poussée d'acné… Souvent quand vous ressentez ce genre de symptômes, vous savez que vos règles approchent. Vous subissez le "syndrome prémenstruel" ! Et le pire c’est que ça recommence tous les mois ! Pour éviter de trop souffrir, voici quelques remèdes préventifs.

Quelques petits conseils pour atténuer les douleurs...
Quelques petits conseils pour atténuer les douleurs... // ©  PlainPicture

 

Modifiez le contenu de vos assiettes !

Certains spécialistes se sont penchés sur les causes du SPM et les moyens de le prévenir. Le nutritionniste Guy Abraham a, notamment, étudié dans les moindres détails les menus des femmes souffrant de ce syndrome et en a tiré des conclusions instructives : une nourriture trop riche en sucre, en produits laitiers, en sel et en graisses d'origine animale. Sucre et lactose, en particulier, limitent l'absorption du magnésium. Au contraire, en augmentant votre consommation de légumes, de fruits et de graisses d'origine végétale, vous armez votre corps contre l'apparition des signes du SPM.

 

Vous avez pensé à dormir... beaucoup ?

Le syndrome prémenstruel se manifeste souvent par une grosse fatigue, accentuée si vous souffrez également de troubles du sommeil durant cette période. Avant, pendant et après l'apparition du SPM (en général, 2 à 7 jours avant le début des règles), veillez à faire de bonnes nuits (8 heures minimum).

 

Mettez-vous au zen

Si chez vous, le SPM se manifeste par des montées de stress, d'angoisse, de déprime ou d'irritabilité, alors durant ces quelques jours, évitez de programmer un rendez-vous avec votre directeur de thèse, ou avec un proprio insupportable. C'est le moment idéal pour un week-end avec musique douce et bougies parfumées, promenades en plein air et rituels beauté et relaxation.

 

Sortez vos baskets

C'est prouvé, les femmes sportives souffrent moins du syndrome prémenstruel que les plus sédentaires. 15 minutes de marche chaque jour peuvent suffire à changer la donne. Une activité physique plus intense, pratiquée chaque semaine, vous permettra en outre d'oublier vos tracas, de déstresser, et de lutter contre l'apparition des œdèmes : adieu les jambes lourdes et les seins gonflés et douloureux !

 

Optez pour la sauge sclarée

Selon Guillaume Gérault, naturopathe, l'huile essentielle de sauge sclarée est un remède souverain contre les troubles de la menstruation. Diluée dans une huile végétale, en massages, elle soulage les crampes, soigne l'acné et vous fait bénéficier de ses propriétés relaxantes. En plus, même en version bio, elle est accessible à petit prix.

 

Le massage sera la solution à tout

Les massages soulagent le stress et diminueraient même la perception de la douleur. Pratiqués régulièrement, et en particulier quand vous sentez poindre la période critique, ils offrent une protection réelle contre les symptômes physiques et mentaux du SPM. Et puis c'est agréable !

Santé sexo

Pour aller plus loin

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires