Matos, budget... Tout ce qu'il me faut pour me lancer sur YouTube !

Des jeux vidéo à l’humour, en passant par les tutos beauté, certaines chaînes YouTube rassemblent des millions d’abonnés. De quoi vous donner envie de vous lancer ! Mais avec quel matériel et, surtout, pour quel budget ? Trendy fait le point.

Avec votre chaîne, vous serez peut-être une future star de YouTube !
Avec votre chaîne, vous serez peut-être une future star de YouTube ! // ©  REA / Simon Lambert

Même avec les meilleures idées du monde, pour percer sur YouTube, vos vidéos doivent avoir un minimum de qualité. Avec la multiplication du contenu en HD sur les plates-formes de partage, les internautes se sont habitués à une image et un son irréprochables : impossible de tourner des vidéos pixellisées et inaudibles comme en 2002 !

Heureusement, vous pouvez maintenant vous équiper avec un petit budget, comme le souligne Winslegue, Youtubeur spécialisé dans les tutos beauté au masculin : "Le matériel à posséder impérativement : un bon micro !" Selon lui, "le son est plus important que l'image". Un parti pris qui se vérifie d'autant plus pour les vidéos basées sur l'écriture : lifestyle, humour, culture... "Filmez avec votre smartphone, posé sur un petit trépied, sur lequel on branche un micro-cravate Boya, d'une valeur de 30 € à 50 €", ajoute-t-il.

Pour le montage, utilisez des logiciels gratuits : iMovie, Windows Movie Maker. Hors le prix d'un smartphone aux bonnes capacités vidéo, un achat qui ne se limitera pas à votre activité de vidéaste, l'investissement de départ peut donc être d'environ 50 €. Plutôt économique !

La qualité est aussi affaire d'expérience et de pratique, et ça c'est gratuit. Winslegue, qui cumule aujourd'hui 7,5 millions de vues, a d'ailleurs quelques conseils à vous donner : "filmez-vous face à une fenêtre, sauf si on a un bon système d'éclairage, et en plans serrés" et "faites des montages dynamiques en coupant tous les passages inutiles".

Commencez avec un petit budget

Dans un "YouTube game" de plus en plus saturé, mieux vaut prendre ses précautions avant de se lancer et ne pas dépenser inutilement votre argent. C'est ce que rappelle Jericho, vidéaste dont la chaîne dédiée à l'insolite compte aujourd'hui près de 400.000 abonnés.

"Ce qui compte, c'est ce que tu présentes sur ta chaîne", fait-il remarquer. Beaucoup de gens ont investi mais quand leur chaîne n'a pas marché, ils ont tout laissé tomber." Lui a commencé à peu de frais en 2013, avec une première chaîne gaming autour de "Call of Duty", qu'il a supprimée l'an dernier. À cette époque, il utilisait "un PC à 400 €, un casque gaming à 60 €, un boîtier d'acquisition à 120 € et une webcam à 90 €", le tout pour "un total d'à peu près 700 €".

Si l'on retire du budget l'ordinateur, que vous n'utiliserez par seulement pour les vidéos, vous arrivez à un total de 300 €. À noter que, si vous lancez une chaîne dédiée aux jeux vidéo, il vous faut rajouter le prix d'un boîtier d'acquisition. Celui-ci permet d'enregistrer votre partie, il est indispensable sur console et conseillé sur ordinateur car beaucoup plus fiable qu'une capture par logiciel.

Jericho, lui, a ensuite rapidement investi dans "un microphone Blue Yeti", ce qui lui a permis "d'avoir une meilleure qualité de son". Lui aussi soutient que "le plus important, c'est le micro". Pour ce qui est du montage, l'option du logiciel gratuit est toujours possible, même si Jericho a préféré investir dans Sony Vegas, la licence valant 700 € environ.

Si les audiences décollent… Investissez !

La montée en gamme est toujours envisageable dans un second temps. Winslegue a réalisé de clips vidéo avant de créer sa chaîne beauté. Il possède donc un matériel au budget conséquent et plus professionnel : un appareil photo "Canon 5D mark II avec objectif Canon 50mm et un Sony a5000 pour les vlogs", deux trépieds (un Manfrotto et un GorillaPod), un micro-cravate Boya, un micro Rode, une lampe LED Craphy et le logiciel "Sony Vegas Pro 13 pour le montage". Le tout pour un budget de 3.000 €, une somme assez importante pour atteindre un niveau de qualité qui n'a plus rien d'amateur.

Ce type d'équipement peut valoir le coup, une fois que votre chaîne commence à bien tourner avec un public fidèle, et seulement à ces conditions. D'ailleurs, avec le succès, viennent les premiers partenariats. "Grâce aux sponsors, j'ai reçu pas mal de matériel en échange d'un coup de pub", nous raconte Jericho, qui a ainsi reçu une chaise DxRacer, un micro HD Avermedia et plein d'autres choses. La rançon de la gloire. Mais votre réussite viendra surtout de vos idées originales et du travail fourni !

Web bons plans

Pour aller plus loin

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires