Internet vous lâche en pleines révisions ! Comment tenir ?

Lauren Mezière  |  Publié le

Vous avez pris l'habitude de vous appuyer sur Internet pour réviser. Mais soudain, votre monde s'effondre à cause de votre box capricieuse… Pas de panique, cette défaillance technique peut être l'occasion de (ré)apprendre à travailler autrement, et de façon plus efficace ! Démonstration.

Reprenez les bases : tableau et Post-it pour organiser votre pensée !
Reprenez les bases : tableau et Post-it pour organiser votre pensée ! // © PlainPicture

Travailler sans écran, c'est possible en 2017 ?

Bah oui, quand même. Faut pas exagérer. Puisqu'Internet est en berne, autant en profiter pour tout éteindre. Le moment est venu de mettre en fiches ce bouquin que vous avez laissé tomber depuis des semaines, ou tout simplement de redécouvrir le plaisir d'une réflexion menée stylo à la main, sans la pression des exams. Rédiger de façon manuscrite, c'est suivre un cheminement de pensée plus progressif, mais aussi plus complet. Écrire sans Internet vous oblige à puiser dans vos propres connaissances et votre créativité, à laisser transparaître votre personnalité dans votre travail.

Si une journée de révision sans accès au Web vous tombe dessus (ou que vous l'avez choisie), vous pouvez commencer par planifier votre journée, avec une large place à la lecture et aux fiches manuscrites, et à l'élaboration de plans de dissertation détaillés. Vous pouvez même vous permettre une réflexion plus libre sur des ouvrages et des matières explorés.

 

Retrouvez du plaisir dans votre travail

Pour cela, créez les meilleures conditions pour travailler sans vous déconcentrer : coupez radio et portable, et si vous écoutez de la musique, ça doit être un fond sonore à peine audible. Évacuez de votre espace de travail tout ce qui peut vous divertir, comme les magazines, photos, etc. Internet fournit souvent une surenchère d'informations difficile à classer et à structurer, donc revenez à l'essentiel. Et misez sur un environnement épuré pour libérer votre esprit du superflu et de la distraction.

Évitez de vous installer ailleurs que derrière votre bureau : le lit ? Trop confortable. Le canapé ? La tentation de la pause série serait trop forte. Ah oui, il faut souffrir pour bien réviser ! Retrouvez la sensation de vous plonger véritablement dans un travail. Une concentration pleine et entière est loin d'être désagréable, et elle se fait rare !

Lauren Mezière  |  Publié le

Laisser un commentaire

Filtrer :

Commentaires
0