Acné à la rentrée : retrouvez une peau nette

Ils avaient miraculeusement disparu au soleil et les voilà qui ressurgissent en quelques jours à peine, plus horribles que jamais ! Quel dommage d’avoir ces boutons rouges ou blancs qui gâchent tout l’effet de votre teint hâlé ! Pas de panique, il existe des solutions pour ne plus bourgeonner à la rentrée.

Le soleil a fait son effet, retrouvez une peau nette pour la rentrée !
Le soleil a fait son effet, retrouvez une peau nette pour la rentrée ! // ©  PlainPicture

Le soleil : mon pire copain

Au début, le soleil assèche la peau : le bronzage apparaît en même temps que les imperfections disparaissent. Vous vous retrouvez avec un teint unifié comme jamais. En plus, vous êtes moins stressé(e) – normal en période de vacances –, passez vos journées dans l'eau salée de la mer ou celle chlorée de la piscine. Vous avez alors l'impression d'en avoir fini avec les boutons.

Grosse erreur ! "En s'exposant aux rayons UV, la peau a tendance à s'épaissir. Cet épaississement de la couche cornée, qui porte le nom d'hyperkératose, est en fait une défense", explique Renan Besse, directeur scientifique de la marque SVR. "Comme la production de sébum (souvent à l'origine de l'acné) ne faiblit pas, le soleil ne fait qu'aggraver les imperfections : les cellules mortes ne se détachent plus correctement et s'accumulent car les pores sont bouchés. L'aspect s'améliore, mais en réalité votre peau souffre", poursuit l'expert. Résultat : au retour des vacances, l'acné flambe !

Les bons gestes

Munissez-vous d'une crème à haute protection, c'est-à-dire SPF 50 voire 50+, et tartinez-vous toutes les deux heures et après chaque plouf dans l'eau. Elle doit être non comédogène et non grasse, donc à base d'eau et sans huile. Privilégiez la crème en vapo, toujours moins grasse. 

"Et on mémorise deux choses capitales", souligne Renan Besse :
- les 72 premières heures d'exposition au soleil sont celles qui craignent le plus, car on n'a pas encore produit assez de mélanine.
- adaptez votre traitement anti-acnéique au soleil, sinon gare à la photosensibilisation des traitements anti-acné, pas du tout compatibles avec une exposition au soleil, même modérée.

Boutons, c'est la guerre !

Commencez par nettoyer votre peau matin et soir avec des lotions apaisantes, anti-irritations, dont les composants luttent contre les impuretés et l'excès de sébum. "Un gel moussant doux, spécialisé pour les peaux acnéiques, fera très bien l'affaire", conseille Renan Besse. Si vous le supportez, un gel désincrustant fonctionne parfaitement pour éliminer les cellules mortes. Mais attention à ne pas en abuser, afin de ne pas agresser votre peau déjà fragile. Enfin, souvenez-vous qu'il faut hydrater correctement sa peau avec une crème légère, non comédogène, et avec encore plus de vigilance si vous vous prélassez au soleil.

La "rehab"

Investissez dans une crème adaptée pour l'appliquer le soir. Si les boutons sont cicatriciels, choisissez une crème à base de zinc et/ou de sulfate de cuivre, pour permettre à la peau de se réparer. Vous pouvez aussi tenter une cure de zinc sous forme de gélules, pour une durée de trois mois. Côté maquillage, on calme le look en la jouant minimaliste : masquer son acné, ok, mais dans ce cas, préférez les fonds de teint ou BB crèmes superfluides, voire les poudres légères, qui n'obstruent pas les pores. 

C'est aussi le moment de surveiller son assiette : halte aux graisses industrielles, aux laitages et à tout ce qui accentue l'acné. À l'inverse, faites le plein de vitamines avec les légumes et les fruits, et d'oméga 3 avec les poissons (gras, notamment). Sans oublier de vous désaltérer avec au minimum 2 litres d'eau par jour.

beauté acné Rentrée 2017

Pour aller plus loin