Débarquer à Paris : tout pour s’y sentir bien

Vous venez étudier à Paris et vous avez peur d’être un peu perdu(e) ? Pas de panique, Trendy vous donne quelques conseils pour vous installer sereinement dans la capitale !

La plus belle ville du monde vous tend les bras, profitez-en !
La plus belle ville du monde vous tend les bras, profitez-en ! // ©  PlainPicture

Trouvez le logement idéal

Plusieurs options s’offrent à vous. Antoine, venu de Tours, a privilégié la location d’appartement en venant s’installer à Paris en septembre, pour sa troisième année de lettres modernes à la Sorbonne. Un espace à lui, qu’il pourra personnaliser.

Vous pouvez aussi louer un appartement au sein d’une résidence universitaire, mais il faut s’y prendre bien en amont. "C’est le bon compromis entre la localisation, le prix et la qualité", selon Adrien, Lyonnais de 24 ans qui entre à l’Institut pratique de journalisme de Paris-Dauphine. "J’ai choisi de vivre à Levallois-Perret pour être plus au calme que dans Paris", ajoute-t-il.

Coloc ou chambre chez l’habitant, choisissez la formule qui vous convient

C’est aussi ce qu’a préféré Sophie, 22 ans, venue d’Australie en 2013 : "Le processus administratif était beaucoup plus simple que pour des locations normales !", explique-t-elle. En arrivant, elle avait choisi la colocation. Mais l’ambiance parfois festive de ce mode de vie ne correspondait pas au rythme que lui imposaient ses études. "Après plusieurs expériences en quelques mois, j’ai compris qu’il me fallait mon propre espace", raconte-t-elle. "J’avais très peur de la solitude, mais mon envie d’indépendance a contrebalancé ma crainte. Pour autant, quand on arrive à Paris et qu’on ne connaît personne, je pense que la colocation est un très bon moyen de faire des rencontres !"

Une formule située entre les deux, c’est la chambre chez l’habitant. Avant de prendre son appart, Adrien a hésité, craignant le manque de liberté. "Je vis seul depuis que j’ai 18 ans. Ça ne me posait pas de problème de continuer à Paris", explique-t-il. Dans la même idée, il y a aussi les logements solidaires : vous vivez chez une personne âgée, la contrepartie étant souvent de lui assurer une présence.

À quelles aides avez-vous droit ?

Les trois dernières options vous reviendront moins chères. Si vous cherchez à faire des économies, renseignez-vous sur les aides auxquelles vous pouvez avoir droit : les APL (Aide personnalisée au logement), les Aides au financement du dépôt de garantie et impayés de loyers, les Aides au paiement des factures... Il en est de même pour les bourses, logements et la restauration CROUS. Si vous êtes en alternance, pensez à l’Association pour le logement des jeunes travailleurs (ALJT).

Faites-vous des amis

Avant même de mettre un pied dans la capitale, inscrivez-vous sur les groupes Facebook de votre université, ou à des clubs (ciné, sport, etc.), par exemple. Cela vous permettra de connaître quelques étudiants dans le même cas de figure que vous, ou déjà installés à Paris et qui vous serviront de guides. De la même façon, n’hésitez pas à entrer dans une association étudiante de votre école, ou à pratiquer une activité sportive dans votre quartier.

Sortez à l’infini

Faites les touristes ! Vous avez la chance d’habiter dans la plus belle ville du monde, au foisonnement culturel incomparable, profitez-en ! Et il y a des cafés à chaque coin de rue : "Pour sortir, allez sur la place de la Contrescarpe et dans la rue Mouffetard dans le Ve arrondissement", conseille Antoine. Quant à Sophie, elle se rend davantage rue Oberkampf dans le XIe. Vous pouvez retrouver la liste des endroits où boire un verre et faire la fête sur le site de l’Office de Tourisme de Paris

Pour étudier, vous avez beaucoup de bibliothèques à votre disposition. Antoine aime travailler à la BSB (Bibliothèque Sainte-Barbe) et Sophie à la bibliothèque de Paris 4 (la BIS). Mais vous pouvez aussi vous rendre dans des cafés ou dans des parcs quand le temps est clément, ce qui vous permettra de faire encore des rencontres.

Rentabilisez votre carte Navigo

Que ce soit pour aller en cours, retrouver des amis ou sortir, vous serez sûrement amené(e) à prendre les transports en commun. Vous aurez donc besoin d’une carte Imagine R qui vous permettra d’emprunter métro, bus, tram, RER, etc. de Paris et sa banlieue pour 342 € par an. Sachez que les métros s’arrêtent à 1h15 et recommencent à 5h30. Pour vous déplacer pendant ces 4 heures, prenez un Noctilien ou un Heetch ! Si vous préférez faire de l'exercice, vous avez les Velib’ avec les offres jeunes 14-26 ans à 29 € par an, 19 si vous êtes boursier(e).

N’hésitez pas à les partager vos expériences, conseils et astuces dans les commentaires sous l'article !
bons plans

Pour aller plus loin

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires