Coloc, studio, cité U… trouvez la formule qui vous va !

Chambre en cité U, internat, studio en ville, colocation intergénérationnelle… Il existe différentes formules pour se loger quand on est étudiant. Trendy vous aide à faire le bon choix.

Seule ou entre copines, quel toit vous va le mieux ?
Seule ou entre copines, quel toit vous va le mieux ? // ©  PlainPicture

Selon votre caractère et votre connaissance de la ville, vous ne choisirez pas le même mode de logement, à chacun ses critères. Lequel vous ira le mieux ?

Pour les petits nouveaux : la cité U !

"Pour une première année d'études, dans une ville inconnue, la chambre en cité universitaire est rassurante : nous habitons près du campus et sommes entourés de jeunes de notre âge", argumente Elisa, 19 ans, en première année de licence psycho à l'université de Bourgogne. Le deuxième argument, décisif pour elle : "le prix". Son loyer s'élève à 326 € par mois, tout compris (Wifi, électricité...), pour une studette avec salle de bains et coin cuisine à Dijon.

Vous pouvez opter pour un logement avec des espaces partagés, comme la cuisine. Le choix s'effectue l'année précédant votre arrivée, en remplissant votre DSE (dossier social étudiant).

Ceux qui n'ont pas obtenu pas de place dans les résidences du Crous peuvent se tourner vers les résidences privées, également situées près des campus. "En arrivant à Paris, mon premier critère de logement était la proximité avec mon école", déclare Victor, 21 ans, en quatrième année à l'ESILV (École supérieure d'ingénieurs Léonard-de-Vinci). Il réside ainsi dans une résidence étudiante privée du réseau Nexity Studéa, dans le quartier de la Défense. L'élève ingénieur paie 770 € pour un 18 m2, tout équipé. "S'il y a un problème (électricité, fuite d'eau...), un gardien est présent pour m'aider, c'est rassurant", confie-t-il.

En prépa, plutôt l'internat

Les élèves en classe prépa préfèrent souvent être internes. C'était le choix de Victor, pour 260 € par mois : "C'était nécessaire, car nous avions un rythme scolaire très soutenu, nous devions travailler en groupe, nous entraider... Et nous vivions avec des étudiants qui ne sont pas dans l'optique de faire la fête tous les soirs !"

Il a passé ses deux ans de prépa à Orléans en internat, et partageait une chambre avec trois autres élèves. "Les sanitaires et les douches étaient communs. Nous pouvions dîner sur place à la cantine, mais sans obligation", se souvient-il.

Autres options, similaires à l'internat : les foyers pour étudiants ou jeunes travailleurs, ou encore les chambres chez l'habitant.

Sociable et tolérant, direction la coloc

Après une première année en cité U, Thibaut a décidé de prendre un appartement en colocation à Brest, avec deux amis rencontrés dans sa résidence. Depuis quatre ans, ils vivent dans un T3 proche du campus, qu'il loue pour 220 € mensuels. "Ma chambre fait toujours 9 m2, mais j'ai une vraie salle de bains, une grande cuisine, un salon..." souligne l'étudiant en sciences du management.

Tous les étudiants ne sont faits pour vivre en colocation... "Il faut être sociable, mais aussi se montrer souple et aller au consensus. Je connais des colocations qui ont échoué à cause de règles trop strictes, par exemple", pointe-t-il.

Plusieurs formes de colocations existent. Comme le logement intergénérationnel : vous êtes hébergé avec un loyer modéré par une personne âgée, en échange de plusieurs services (courses, ménage, passer du temps avec votre hôte) ; ou encore devenir kapseur, en effectuant des heures de bénévolat avec ses colocataires.

Besoin de tranquillité, optez pour le studio solo

Pour Thibault, l'option du studio n'était pas envisageable : "Ça coûte plus cher, et j'ai besoin de voir du monde." Certains, au contraire, préfèrent le calme et la solitude, comme Amélie. Après une première année de prépa en internat, elle s'est rendue compte qu'elle "aime être seule, ne pas dépendre des autres, travailler en toute tranquillité". Elle a donc opté pour un studio de 24 m2, pour un loyer de 370 € par mois. Une formule qu'elle garde cette année en première année d'école d'ingénieurs, à Sigma Clermont.

Et vous, quel est votre mode de logement préféré ?

logement vie étudiante colocation

Pour aller plus loin

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires