1. Formations en alternance : les réponses à vos questions

Formations en alternance : les réponses à vos questions

Envoyer cet article à un ami

Suivre des cours tout en ayant un pied dans l’entreprise et en touchant un (petit) salaire, ça vous dit ? La formule de l’alternance séduit de nombreux jeunes aspirant à plus de concret dans leurs études. Comment cela fonctionne-t-il concrètement ? Quelles sont les différences entre les contrats d’apprentissage et de professionnalisation ? La sélection est-elle plus forte ? Quelles formations sont disponibles ? Les réponses à vos questions.

Accessible, sans restriction, aux jeunes de moins de 26 ans, le contrat d’apprentissage est le contrat le plus ancien et le plus utilisé. Il peut être signé pour une durée de six mois à trois ans (renouvelable) dans toutes les entreprises, y compris la fonction publique. Choisissez l’apprentissage si vous voulez préparer (et enchaîner) des diplômes (BTS, DUT, licences pro, masters, diplômes d’école d’ingénieur ou de commerce, etc.).

De 41 % à 78 % du SMIC
Les formations en apprentissage se déroulent soit directement dans un CFA (centre de formation d’apprentis), soit au sein de différents organismes (universités, écoles, lycées…) ayant passé un accord avec un CFA. Elles sont idéales si vous voulez être très encadré. Les apprentis sont rémunérés, en fonction de l’âge et de l’avancement dans le contrat, de 524 € (41 % du SMIC) à 998 € (78 %) par mois.

Autre contrat, autre public
De son côté, le contrat de professionnalisation n’est pas destiné, en théorie, à la poursuite d’études et à l’obtention de diplômes. Ce dispositif permet avant tout de suivre des formations qualifiantes (qui apportent une qualification sur un métier) destinées à favoriser l’insertion – ou la réinsertion – professionnelle. Ainsi, le contrat de professionnalisation concerne-t-il les jeunes de 16 à 25 ans révolus qui ont renoncé aux études traditionnelles ou souhaitent se spécialiser, les demandeurs d’emploi (sans limite d’âge) et les salariés en CDI dont la qualification est inadaptée.

Accords de branches
La durée du contrat est comprise entre six mois et un an. Le temps passé en formation doit être de 15 % minimum et 25 % maximum (contre 50 % en apprentissage). Cependant, il peut être prolongé jusqu’à vingt-quatre mois et le temps de formation peut dépasser les 25 % en cas d’accords de branches professionnelles. La formation, plus professionnalisée et moins encadrée qu’en apprentissage, se déroule dans des centres spécifiques mis en place par les branches, des GRETA (groupements d’établissements de l’éducation nationale pour la formation professionnelle continue), des écoles, des CFA ou dans les entreprises. L’"alternant" touche de 704 € (55 % du SMIC) à 1024 € (80 %) par mois.
Sommaire du dossier
Les BTS en alternance sont-ils plus sélectifs que les autres et comment se répartissent les cours et les périodes en entreprise ? Toutes les formations universitaires sont-elles accessibles en alternance ? Existe-il des avantages à suivre une formation en alternance dans une école de commerce plutôt que d’opter pour la voie "classique" ? En quoi consistent les FIP et sont-elles les seules formations d’ingénieurs accessibles en alternance ?