1. Comment Megan, en bac pro, a décroché son contrat en alternance
Témoignage

Comment Megan, en bac pro, a décroché son contrat en alternance

Envoyer cet article à un ami
Megan, 20 ans, en bac pro, apprentie agent d'accueil dans un centre dentaire de Corbeil-Essonnes (91) // © Cyril Entzmann pour l'Etudiant
Megan, 20 ans, en bac pro, apprentie agent d'accueil dans un centre dentaire de Corbeil-Essonnes (91) // © Cyril Entzmann pour l'Etudiant

“Je suis en apprentissage depuis mon CAP coiffure. J'ai découvert la gestion lors de ma première année de BP [brevet professionnel] et ça a été le déclic : j'ai tout abandonné pour rejoindre un bac pro gestion et administration. J'ai pu m'inscrire directement en première, à l'été 2014, période à laquelle j'ai cherché une entreprise. 

J'ai remis en mains propres une vingtaine de candidatures, CV et lettres de motivation, à des PME [petites et moyennes entreprises] installées près de chez moi. Beaucoup de responsables ne connaissaient pas l'apprentissage, j'ai dû vendre la formation en expliquant ses avantages, son organisation... Au total, j'ai obtenu une dizaine de réponses négatives. Les autres ne m'ont pas répondu. 

Pour moi, les cours ont donc commencé sans entreprise. Je n'étais pas la seule dans ce cas. Le CFA [centre de formation des apprentis] nous a alors aidés, en mettant en place des ateliers. Au programme : refonte du CV et de la lettre de motivation en soignant la forme et le fond, saynète d'entretiens entre élèves et professeurs... Le jour-même, j'ai décroché un entretien à la CPAM [caisse primaire d'assurance maladie] de l'Essonne ! J'ai été invitée à y retourner pour passer un test de français. On m'a également demandé quelle image j'avais de l'organisme, ce que j'en savais... Un mois après le début des cours, je signais mon contrat d'apprentissage. 

Depuis plus d'un an, je suis apprentie agent d'accueil dans un centre dentaire. J'alterne entre une semaine d'école et une semaine en entreprise, au sein d'un service de quatre personnes. Je prends les rendez-vous, j'apprends à passer des commandes, à vérifier les réceptions, à traiter les factures. Je rejoindrai le service comptabilité avant la fin de l'année. Dans l'avenir ? J'aimerais intégrer l'armée de terre.”

Megan, 20 ans,
en bac pro, apprentie agent d'accueil dans un centre dentaire de Corbeil-Essonnes (91)

2011-2013
CAP coiffure au CFA d'Évry (91). 
2013-2014
Première année de BP coiffure dans le même établissement. 
2014-2015
Élève apprentie en première professionnelle gestion et administration au CFA d'Évry. 
2015-2016
Élève apprentie en terminale (bac pro gestion et administration).

Retour au sommaire

En bac pro, DUT, master… comment ils ont décroché leur contrat en alternance

Sommaire du dossier
Retour au dossier Comment Megan, en bac pro, a décroché son contrat en alternance Comment Bastien, en BTS, a décroché son contrat en alternance Comment Arthur, en licence pro, a décroché son contrat en alternance Comment Émeline, en master 1, a décroché son contrat en alternance Comment Alexandre, en école d'ingénieurs, a décroché son contrat en alternance Comment Marie-Alix, en école de commerce, a décroché son contrat en alternance Comment Thomas, en bac pro, a décroché son contrat en alternance Comment Pauline, en DUT, a décroché son contrat en alternance Comment Mathilde, en licence pro, a décroché son contrat en alternance Comment Clio, en master 2, a décroché son contrat en alternance Comment Simon, en école d’ingénieurs, a décroché son contrat en alternance Comment Laetitia, en école de commerce, a décroché son contrat en alternance