1. Comment Pauline, en DUT, a décroché son contrat en alternance
Témoignage

Comment Pauline, en DUT, a décroché son contrat en alternance

Envoyer cet article à un ami
Pauline, 18 ans, en DUT TC, apprentie attachée commerciale chez LCL, à Vitry-sur-Seine (94) // © Évelyne Garat pour l'Étudiant
Pauline, 18 ans, en DUT TC, apprentie attachée commerciale chez LCL, à Vitry-sur-Seine (94) // © Évelyne Garat pour l'Étudiant

J’ai commencé à chercher un contrat en alternance à la fin de ma première année de DUT techniques de commercialisation, à l’IUT Sénart-Fontainebleau à Lieusaint (77). J’ai démarché spontanément une vingtaine d’entreprises parmi lesquelles des banques ou des sociétés spécialisées dans les télécoms ou la restauration. Toutes m’ont répondu, mais négativement.

J’ai joué ma dernière carte chez LCL, partenaire de l’IUT. Lors d’une réunion de présentation de l’entreprise dans les locaux de l’école, les responsables ont indiqué qu’ils recrutaient des apprentis. J’ai candidaté en mars 2014. J’ai passé des tests psychotechniques contenant des exercices de compréhension ou de rapidité, des tests psychologiques et un entretien en face à face avec le responsable des ressources humaines. J’ai été amenée à parler d’une citation tirée au sort : “Qui vole un œuf vole un bœuf !”

Grâce à des recherches en ligne, j’étais très bien renseignée sur l’entreprise. À mon avis, c’est essentiel. Je savais par exemple que les valeurs de LCL se rapprochent de celles du judo. Je les ai donc évoquées lors de l’entretien et j’ai décroché une réponse positive.

Quand je ne suis pas sur les bancs de l’IUT, je suis attachée commerciale à Vitry-sur-Seine (94). Parmi les 15 employés que compte l’agence, quatre travaillent à l’accueil, service auquel je suis intégrée actuellement. Mes missions sont amenées à évoluer au fil de l’année, mais elles devront toujours suivre un fil rouge : faire en sorte que le client reparte avec le sourire !

Pauline, 18 ans, en DUT, apprentie attachée commerciale chez LCL, à Vitry-sur-Seine (94)
2013-2014
Première année de DUT TC à l’IUT de Sénart-Fontainebleau-université Paris-Est Créteil (77).
2014-2015
Élève apprentie en deuxième année de DUT TC à l’IUT de Sénart-Fontainebleau, de l'université Paris-Est-Créteil.

Retour au sommaire

En bac pro, DUT, master… comment ils ont décroché leur contrat en alternance

Pour aller plus loin : Alternance : les 7 questions à poser pour trouver la bonne école / Deux contrats d’alternance possibles : apprentissage ou professionnalisation

Sommaire du dossier
Retour au dossier Comment Megan, en bac pro, a décroché son contrat en alternance Comment Bastien, en BTS, a décroché son contrat en alternance Comment Arthur, en licence pro, a décroché son contrat en alternance Comment Émeline, en master 1, a décroché son contrat en alternance Comment Alexandre, en école d'ingénieurs, a décroché son contrat en alternance Comment Marie-Alix, en école de commerce, a décroché son contrat en alternance Comment Thomas, en bac pro, a décroché son contrat en alternance Comment Pauline, en DUT, a décroché son contrat en alternance Comment Mathilde, en licence pro, a décroché son contrat en alternance Comment Clio, en master 2, a décroché son contrat en alternance Comment Simon, en école d’ingénieurs, a décroché son contrat en alternance Comment Laetitia, en école de commerce, a décroché son contrat en alternance