1. "Les noms du CNAM et de Sciences po m’ont attirée"
Boîte à outils

"Les noms du CNAM et de Sciences po m’ont attirée"

Envoyer cet article à un ami

Stéphanie Bourcier, 26 ans, en contrat de professionnalisation chez Orsyp.

"À l’issue de mon master de sociologie, je n’avais eu que deux expériences courtes de l’entreprise et je suis partie vivre une année en Espagne. A mon retour, j’avais envie de me diriger vers les ressources humaines, ayant eu des expériences de directrice de colonie de vacances où j’avais à gérer une équipe. Lors de ma recherche d’emploi, j’ai entendu deux fois parler d’Elsa : à l’AFIJ et à l’ANPE cadre. Les noms du CNAM et de Sciences Po m’ont attirée au départ. Du coup, je suis allée à une réunion d’information où j’ai déposé un dossier.

Je n’ai eu qu’un entretien avec une des conseillères d’Elsa pour préciser mes envies, qui étaient relativement claires, et pour retravailler mon CV. J’ai ensuite rapidement passé deux entretiens chez Orsyp où j’ai pris un poste de chargée de formation en contrat de professionnalisation, tout en suivant des cours d’ingénierie de la formation, de gestion des ressources humaines ou encore d’anglais. Mes cours ont lieu le soir, le samedi et je dois travailler à la maison en plus au même titre que les autres étudiants."



Sommaire du dossier
Retour au dossier Comment candidater à Elsa ? "J’ai recruté quatre candidats dans le cadre d’Elsa" "Les noms du CNAM et de Sciences po m’ont attirée" "Une utilisation directe et immédiate des cours dans l’entreprise"