1. Vais-je toucher un vrai salaire ?
Décryptage

Vais-je toucher un vrai salaire ?

Envoyer cet article à un ami

500.000 jeunes apprentis à l'horizon 2017, c'est l'objectif du gouvernement. Mais si les avantages de l'alternance ne manquent pas (études gratuites, rémunération, meilleur insertion professionnelle...), mieux vaut savoir, avant de s'y lancer, que la formule est exigeante.

Comme tout contrat de travail, le contrat en alternance donne droit à une rémunération. Calculée en pourcentage du SMIC (salaire minimum interprofessionnel de croissance), elle est progressive selon l'âge de l'apprenti, la durée et le type de contrat (professionalisation ou apprentissage).
Tickets-restaurant, cantine, primes, treizième mois, mutuelle, indemnité de transport sont également versés quand ils sont pratiqués dans l'entreprise. Certaines régions prévoient également des aides à la mobilité pour les jeunes qui se forment en alternance.

Des à-côtés

Pour ceux qui sont patients et qui ne demandent pas "tout, tout de suite", le régime quotidien peut être amélioré, témoigne Albert, en troisième année d'école d'ingénieurs : "J'ai une voiture de fonction, un téléphone portable et je pars seul en clientèle la plupart du temps", énumère ce spécialiste des logiciels.

Avec filet

À l'issue de son contrat, si le jeune n'est pas embauché dans l'entreprise ou s'il ne trouve pas immédiatement un travail, il est considéré comme un salarié sans emploi et peut donc s'inscrire à l'Assedic (Association pour l'emploi dans l'industrie et le commerce) pour bénéficier d'une allocation chômage.


Sommaire du dossier
Retour au dossier En alternance, dois-je prévoir un budget formation ? En alternance, ai-je accès à toutes les formations ? Ma formation en alternance sera-t-elle reconnue ? Alternance : quels sont mes droits et mes devoirs ? Vais-je toucher un vrai salaire ? En alternance, ai-je droit aux trente-cinq heures ? En alternance, pourrais-je prendre des vacances ? Qu’est-ce que ça me rapporte ?