1. Un poste avec de vraies responsabilités
Témoignage

Un poste avec de vraies responsabilités

Envoyer cet article à un ami

Après un court passage dans une prépa scientifique, Sébastien, 24 ans, a finalement trouvé sa voie dans les ressources humaines et choisi l’apprentissage pour se former. Étudiant en master, il raconte son parcours, la façon dont il a décroché ses contrats en alternance, son rythme de vie, et parle des atouts d’une formule qui permet à la fois d’étudier et de travailler en entreprise.

Au siège de Monoprix, à Clichy (92), Sébastien Vincendon occupe un vrai poste, "avec de vraies responsabilités". Un poste qui le ravit parce qu’il lui permet de compléter sa "palette" d’expériences en ressources humaines. Après avoir travaillé sur la paie en DUT (diplôme universitaire de technologie), chez GDF, et sur le recrutement en licence, chez EDF, il travaille aujourd’hui sur la formation.

Responsable de formation

"Je travaille avec les responsables et les assistants du service formation : je suis l’un des cinq responsables de la formation de ce service, qui compte aussi un responsable gestion, trois assistantes et le chef du département. Je travaille plus particulièrement sur les ouvertures de magasins. Je fais le lien avec le directeur, les prestataires de formation externes et nos intervenants en interne, et je définis le plan de formation pour les nouveaux salariés." Sébastien intervient aussi sur des projets transverses, comme la VAE (validation des acquis de l’expérience). "Mon intégration dans le service a été facilitée par ma tutrice, elle-même responsable de formation, qui m’a aidé à prendre en main mes différentes missions. C’est ce qui me permet d’être autonome aujourd’hui."

"Un rythme assez idéal"

Cette année, Sébastien passe quatre jours dans l’entreprise et une journée à l’école par semaine. "Un rythme assez idéal pour moi parce qu’il me permet de rester concentré sur l’entreprise du lundi au jeudi." Le vendredi, Sébastien change de casquette et reprend celle d’étudiant : il faut relire les cours, rédiger des dossiers ou des présentations. "Il y a deux moments forts dans mon année d’études : la rédaction d’un mémoire (pour avril) et l’épreuve de validation du master (en septembre)."

Un "jeu de rôle" pour valider le master

L’épreuve de validation du master se déroule sur une semaine entière. "Au début de la semaine, on nous donne un secteur d’activité à étudier. En fin de semaine, une problématique liée aux ressources humaines (définition d’un plan de paie, recrutement, dialogue social…) nous est soumise, et nous avons deux heures pour préparer le sujet. Il faut alors nous mettre dans la peau d’un responsable des ressources humaines et préparer la politique RH à mettre en œuvre, puis la présenter devant un jury de professionnels et d’intervenants de l’école."

Sommaire du dossier
Retour au dossier Un poste avec de vraies responsabilités Une vie quotidienne bien rythmée