1. Apprentissage : l’autre façon d’apprendre un métier
Partenariat

Apprentissage : l’autre façon d’apprendre un métier

Envoyer cet article à un ami
 // © Ministère du Travail
// © Ministère du Travail

Envie de concret dans vos études ? Avez-vous déjà pensé à l’apprentissage ? L’apprentissage, c’est juste une autre façon d’apprendre un métier, avec au bout la garantie d’obtenir le même diplôme ou le même titre professionnel que ceux qui restent sur les bancs d’école. Et avec une expérience professionnelle en bonus.

« Tout le monde est un génie, disait Einstein. Mais si vous jugez un poisson sur ses capacités à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu’il est stupide. » Pendant leur scolarité, beaucoup de jeunes ont eu l’impression d’être ces poissons : pas faits pour l’école, pas envie de rester assis toute la journée, marre d’écrire.

Lire ou faire ?

Si tous les métiers s’apprenaient assis en lisant, ça se saurait ! Or, la théorie, c’est bien, mais avec la pratique, c’est mieux. Si vous vous souvenez bien, les choses que vous savez faire aujourd’hui, ce sont celles que vous avez pu essayer par vous-même : un geste technique au sport, une pratique de la vie de tous les jours (faire un gâteau, utiliser un ordinateur, remettre la chaîne d’un vélo, etc.), une méthode expérimentée pendant un job d’été ou un baby-sitting, etc.

Essayer. Essayer. Essayer

Dites-vous bien que c’est possible pendant toutes vos études, jusqu’à bac +5 si vous en avez envie, grâce à l’apprentissage. Comment croyez-vous que les pilotes d’avion ont appris leur métier ? En essayant. Les banquiers ? En essayant. Les menuisiers ? En essayant. Les profs ? En essayant. Un jour, faites le test : demandez à tous les adultes que vous rencontrez comment ils ont appris véritablement leur métier. On fait le pari que tous vous répondront : « Mes études m’ont appris la théorie, mais c’est lors de mon premier emploi en entreprise que j’ai vraiment appris mon métier. En essayant. »

Apprendre en faisant

Avec l’apprentissage, vous devenez salarié pendant vos études et vous découvrez une discipline, un métier, une activité en la pratiquant. Il est temps de mettre la main à la pâte, car il ne s’agit plus uniquement de savoir mais également de savoir-faire. Et c’est en testant que chaque apprenti a pu vérifier et confirmer son goût pour un métier, et écrire ensuite sa story perso.

Entreprises cherchent apprentis

Du CAP au master 2, tous les métiers ou presque sont aujourd’hui accessibles via l’apprentissage, qui est très largement apprécié par les employeurs. En bac pro comme en licence pro, en école d’ingénieur comme en école de commerce ou encore en école d’agronomie : les entreprises cherchent des apprentis. Leur ambition est simple : recruter et former à leurs méthodes et techniques des jeunes qui sauront ainsi comprendre leurs attentes. L’apprenti sait et sait faire.

Métiers passion : en apprentissage aussi

Les secteurs classiques cherchent des apprentis : la banque, les services informatiques, les opérateurs téléphoniques, les artisans, etc. Mais savez-vous que le choix est tellement vaste – et à tous les niveaux – que vous pourrez aussi, grâce à l’apprentissage, préparer un diplôme ou un titre professionnel pour devenir, par exemple, journaliste télé, ingénieur, manager sportif, concepteur de jeux vidéo, ou encore vétérinaire ? La première étape est donc de déterminer ce qui vous plaît : travailler en extérieur, travailler en équipe, aider les autres, être au contact des animaux et de la nature, faire du sport… ? Une fois fait, vous pourrez vous renseigner sur les métiers les plus en phase avec vos envies et les formations qui y préparent.

Et si vous vous renseigniez ?

Pour cela, deux possibilités :

– soit vous cherchez d’abord le type de formation qui vous attire, puis un CFA (centre de formation des apprentis) qui propose cette formation en apprentissage, puis un employeur ;

– soit vous cherchez dans le secteur qui vous intéresse un employeur qui accepte de vous prendre en apprentissage, et vous trouvez ensuite la formation et le CFA qui la propose. Pensez-y : un bac reste un bac, qu’il soit préparé en apprentissage ou pas. Et cela vaut pour tous les diplômes et les titres professionnels possibles, quel que soit le niveau (bac, BTS, licence, master, diplôme d’ingénieur…).

Pour trouver une formation ou une offre d’emploi en apprentissage, rendez-vous sur apprentissage.gouv.fr !

Les avantages de l’apprentissage
– Une année d’apprentissage, c’est un an d’expérience professionnelle sur un CV.
– Avoir été apprenti permet de trouver plus facilement un travail, c’est prouvé.
– L’apprentissage, c’est concret.
– Les apprentis sont des salariés rémunérés.
– L’apprentissage permet d’obtenir un diplôme ou un titre professionnel reconnu, du CAP au bac +5.
– Les apprentis bénéficient d’un accompagnement par un professionnel qualifié, le maître d’apprentissage.
– L’apprenti peut créer lui-même son entreprise à l’issue de sa formation.