1. Binty, apprentie en bac pro : "Pour choisir une entreprise, j’ai mené ma petite enquête"
Témoignage

Binty, apprentie en bac pro : "Pour choisir une entreprise, j’ai mené ma petite enquête"

Envoyer cet article à un ami
Binty occupe un poste de conseillère clientèle chez Yves Rocher. // © Marie-Pierre Dieterlé pour l'Etudiant
Binty occupe un poste de conseillère clientèle chez Yves Rocher. // © Marie-Pierre Dieterlé pour l'Etudiant

Après avoir obtenu un CAP puis un BP dans la restauration, Binty souhaitait poursuivre sa formation en BTS. Mais il lui fallait détenir un bac pro. Elle prépare cet examen en apprentissage.

"J’ai voulu poursuivre mes études de restauration par un BTS responsable d’hébergement, mais un bac pro était nécessaire. J’aurais pu reprendre deux années de formation dans ce domaine, mais je n’aurais fait que rebalayer ce que je connaissais déjà, c’est pourquoi j’ai choisi le commerce. J’ai cherché ma formation vers le mois de mars 2016 en me renseignant sur des sites comme celui de l’Etudiant.

Cinq entretiens lors d’un job dating

En mai, j’ai participé à une journée de job dating organisée par l’école pour trouver une entreprise. Je m’étais levée à l’aube et m’étais armée de CV et de lettres de motivation. J’ai passé cinq entretiens avec des sociétés très variées. Pour chacun d’eux, je m’étais préparée une petite fiche avec des chiffres et des mots clés. Lors de mon entrevue avec Yves Rocher, je connaissais bien les produits, mais aussi l’histoire de la marque… À l’issue de l’échange, la gérante et la responsable du magasin, qui m’avaient aussi questionnée sur ma reconversion, étaient très souriantes. Je me suis dit que c’était plutôt bon signe, moi qui doutais parfois de mon orientation…

Un petit sondage auprès des salariés

J’ai finalement reçu deux réponses positives. Pour me décider, je me suis rendue dans chacun des magasins pour faire ma petite enquête auprès des salariés. Quelques semaines plus tard, j’intégrais l’équipe d’Yves Rocher, dans le Forum des halles [à Paris], avant même d’avoir commencé les cours. Après avoir été formée à l’ADN de la marque, je suis devenue conseillère.

J’alterne une semaine d’école et une semaine d’entreprise et je compose avec des rythmes très différents. Chez Yves Rocher, je ne travaille jamais le matin, sauf le mardi, ce qui me permet de réviser mes cours. Je veux à tout prix décrocher le bac pour poursuivre en BTS. J’hésite encore entre les BTS responsable d’hébergement et négociation relation client. Une chose est sûre : grâce à l’alternance, je n’ai pas l’appréhension que d’autres ont face à leur premier emploi.

Binty, 21 ans, apprentie conseillère clientèle chez Yves Rocher, à Paris (75)

2011–2013
CAP café-brasserie au lycée professionnel Notre-Dame, Château des Vaux, à La Loupe (28).
2013–2014
CAP employé de restaurant au CFA interprofessionnel de Chartres (28).
2014–2016
BP employé de restaurant au CFA interprofessionnel de Chartres.
2016–2018
Élève apprentie en bac pro commerce au CFA Codis, à Paris.